Quelle est l'intensité de rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base?

Une antenne de téléphonie mobile n’émet pas de la même manière dans toutes les directions. En raison de cette particularité, ce n’est pas seulement la distance par rapport à l’antenne qui importe dans l’évaluation de la charge de rayonnement présente dans l’environnement, mais également la direction de propagation.


1. Rayonnement à proximité d'une installation de téléphonie mobile

Rayonnement à proximité d’une antenne de téléphonie mobile ayant une puissance d’émission apparente de 1000 watts ERP dans la gamme de fréquences de 900 MHz (GSM900). L’antenne se trouve sur un mât de 20 mètres de haut et est légèrement orientée vers le sol. La valeur des champs au niveau des lignes tracées est indiquée dans l’échelle de couleurs ci-dessous.

Échelle de l’intensité du champ électrique en volts par mètre (V/m).

L'intensité du rayonnement à proximité d'une installation de téléphonie mobile dépend de plusieurs facteurs. Lors du calcul des immissions d'une installation projetée, l'autorité responsable de l'octroi de l'autorisation tient compte des paramètres suivants:

  • Puissance d'émission apparente: plus la puissance d'émission d'une installation est élevée, plus l'intensité du rayonnement alentour est grande.
  • Orientation du rayonnement de l'antenne: les antennes des stations de base ne rayonnent pas avec la même intensité dans toutes les directions.  À l'instar d'un phare de voiture, l'antenne rassemble le rayonnement en un faisceau et le dirige dans la direction principale de propagation choisie. En dehors du faisceau, le rayonnement ne disparaît pas totalement mais il est nettement estompé; on observe en outre des faisceaux secondaires.
  • Distance par rapport à l'antenne: l'intensité du champ électrique est réduite de moitié lorsque la distance est multipliée par deux. Ceci vaut en particulier le long de la direction principale de propagation. En revanche, au sol, l'évolution est plus complexe. Les immissions à proximité d'une antenne proviennent en premier lieu des faisceaux secondaires. À l'extérieur de sa zone d'influence, l'intensité du champ magnétique augmente progressivement avec l'éloignement, du fait que le rayonnement du faisceau principal est prépondérant. Dans l'exemple ci-contre, elle atteint son maximum à environ 90 m avant de décliner peu à peu.
  • Atténuation par les murs et les toitures: les murs et les toits réduisent l'intensité du rayonnement qui pénètre à l'intérieur d'un bâtiment. Ceci vaut également pour les bâtiments sur lesquels une antenne est installée. Lorsqu'une toiture en béton ne possède pas de lucarnes, une grande partie du rayonnement est atténué. Le rayonnement peut en revanche facilement pénétrer à travers des fenêtres vitrées sans revêtement, des tuiles et des toits en bois.
Évolution de l’intensité du champ électrique en fonction de l’éloignement par rapport à l’antenne représentée ci-dessus, à deux hauteurs différentes du sol. La courbe noire reproduit la charge dans la direction principale de propagation à 15 m du sol; la courbe rouge correspond aux immissions à 1,5 m du sol.


2. Variation de l'intensité des champs électriques des stations de base au cours de la journée

La charge de rayonnement à proximité d'une installation de téléphonie mobile ne reste pas toujours constante; elle varie au cours de la journée en fonction du débit de données transmises.

Pendant la nuit, on ne mesure pratiquement que les immissions du canal de signalisation; au cours de la matinée, les immissions augmentent avec le nombre de conversations transmises et de canaux de trafic actifs. La charge de rayonnement atteint son maximum dans le courant de l'après-midi ou en début de soirée.

En moyenne temporelle et en particulier la nuit, la charge effective de rayonnement s'avère donc inférieure à ce qu'indiquent les calculs prévisionnels et les mesures de réception, qui se fondent sur la charge maximale possible que l'on n'atteint que rarement.

Immissions du rayonnement de trois stations de base différentes au cours d’une journée. La figure représente l’intensité du champ électrique sur 24 heures en pourcentage du niveau du bruit de fond. A 100 %%, seuls les canaux de signalisation émettent.

3. Comparaison station de base - téléphone mobile

Station de base      Téléphone mobile
émetteur puissant émetteur faible
distance importante par rapport aux personnes très faible distance par rapport aux personnes
exposition uniforme de l'ensemble du corps au rayonnement exposition localisée au niveau de la tête
puissance absorbée faible puissance absorbée dans la tête plus élevée
rayonnement émis en permanence rayonnement émis uniquement pendant une communication

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-elektrosmog/elektrosmog-und-licht--fachinformationen/elektrosmog-quellen/mobilfunk-als-elektrosmog-quelle/wie-stark-ist-mobilfunkstrahlung-.html