Bases pour l’évaluation des crues dans les bassins versants de surface moyenne en Suisse

Une évaluation globale des crues fondée sur des simulations à long terme a été réalisée pour le bassin versant du Rhin. Les résultats modélisés pour 450 bassins versants sont consultables sur le site Internet de l’Université de Berne.

Les méthodes courantes d’évaluation des crues se fondent exclusivement sur le dé-bit de pointe. D'autres indicateurs essentiels tels que le volume d’eau écoulé et la vitesse de montée des eaux ne sont pas pris en compte. Le développement de bases d’évaluation plus complètes passe donc par l’application d’une approche da-vantage axée sur les processus, qui dépasse largement le domaine des crues.

L’évaluation globale des crues pour les bassins versants non jaugés se fonde sur une simulation continue à long terme : à l’aide d’un système de modélisation hydrolo-gique, un hydrogramme est simulé sur une période continue (au moins 20 ans dans le présent cas), avec une résolution horaire. Les séries de débits simulés peuvent être analysées au moyen de statistiques conventionnelles de valeurs extrêmes et être utilisées dans le cadre de l’estimation des crues.

Les résultats ont été modélisés pour 450 bassins versants de surface moyenne – pour la plupart non jaugés – situés dans la partie suisse du bassin versant du Rhin.

Restrictions pour certains bassins versants

Les bassins versants de moins de 40 km2 présentent un risque de sous-estimation de la valeur HQ100. Par conséquent, l'application de la méthode est fortement déconseillée pour les bassins versants dont la surface est inférieure à 25 km2. De plus, les importants milieux karstiques limitent également l'applicabilité de la méthode.

Combinaison de plusieurs méthodes pour de meilleurs résultats

L’estimation des débits de pointe rares dans les bassins versants non jaugés est plus pertinente lorsque l’on combine les méthodes conventionnelles et la nouvelle ap-proche et que l’on procède à une analyse comparée des résultats.

Les expériences réalisées avec le programme « HQx_meso_CH » ont montré que, par rapport à l’application d’une seule méthode, l’application combinée de différentes méthodes fournit aux experts de précieux éléments d’évaluation et accroît la fiabilité des résultats.

Documentation et consultation des résultats

La méthode, développée sur mandat de l’OFEV à l’Institut de géographie de l’Université de Berne (GIUB), est décrite en détail dans deux publications.

Le rapport, les données et les résultats sont disponibles sur le site Internet de l’Université de Berne :

Contact
Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wasser/wasser--daten--indikatoren-und-karten/wasser--methoden/grundlagen-zur-hochwasserabschaetzung-in-mesoskaligen-einzugsgeb.html