150 ans de la correction des eaux du Jura

13.09.2017 - En 1867, un événement historique s’est produit en Suisse : la correction des eaux du Jura a donné lieu à des travaux d’aménagement hydraulique, dont les répercussions sont encore visibles aujourd’hui. Par ailleurs, le financement de ce vaste chantier a constitué le premier projet de subvention de la Confédération et a été la pierre angulaire de la collaboration entre la Confédération, les cantons et les communes. Mais il y a eu aussi des perdants : la faune et la flore ont vu leurs milieux naturels disparaître.

La correction des eaux du Jura : un défi national

Dès le XVIe siècle, la plaine située entre les trois lacs du pied du Jura a été le théâtre de crues de plus en plus fréquentes. Des mesures d’aménagement hydraulique coûteuses ont été prises pour maîtriser cette situation. La collaboration des cantons concernés avec le gouvernement a permis la mise en place du système de subventions suisse.

La deuxième étape de la correction des eaux du Jura : trois lacs, un bassin de rétention

La première correction des eaux du Jura n’a pas pu enrayer définitivement le danger de crues. Ce n’est que la deuxième correction qui a permis de réguler de manière équilibrée les cours d’eau et les lacs.

Le jardin potager national comme lieu identitaire régional

Les énormes efforts qui ont permis d’arracher des champs fertiles à l’eau se sont traduits par une forte identification avec l’agriculture. La population du Grand-Marais a empêché que de précieuses terres agricoles soient sacrifiées à un aéroport.

Une mise en culture avec un impact sur la nature

Si la correction des eaux du Jura fit disparaître de vastes surfaces marécageuses dans le Seeland, elle entraîna aussi la formation de nouvelles zones humides sur les rives du lac de Neuchâtel. L’équilibre entre l’utilisation et la protection des milieux naturels doit constamment être rétabli.

150 ans de la correction des eaux du Jura: entretien avec Marc Chardonnens, directeur de l'OFEV

30.06.2017 - En 2017, la correction des eaux du Jura fête ses 150 ans. L’exposition « Régions entrelacées », qui parcourra la Suisse ces prochains mois, présente d’une part les travaux novateurs réalisés à l’époque en matière d’ouvrages hydrauliques et d’autre part les défis à venir. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Marc Chardonnens, directeur de l’OFEV, explique en quoi la correction des eaux du Jura occupe une place déterminante dans l’histoire de la Confédération et pourquoi il convient de relever les défis à venir dans une perspective plus large qu’à l’époque.

Contact
Dernière modification 14.09.2017

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/dossiers/juragewaesserkorrektion.html