Dangers naturels: Dossiers

Une carte de l’aléa ruissellement en Suisse pour se prémunir contre les dégâts d’inondation dus à de fortes intempéries

03.07.2018 - Lorsque les précipitations sont abondantes et persistantes, il arrive un moment où le sol ne peut plus absorber l’eau, qui alors s’écoule en surface et envahit les jardins, les caves et les garages. Les dégâts causés peuvent se chiffrer à plusieurs millions de francs. En collaboration avec des partenaires assureurs, la Confédération a élaboré la nouvelle carte nationale des dangers, qui indique les surfaces de Suisse concernées par le ruissellement. Il est ainsi possible d’identifier les dangers, de prendre des mesures de protection et d’éviter les dégâts.

La 3e correction du Rhône, un projet intergénérationnel pour davantage de sécurité

21.06.2018 - La 3e correction du Rhône constitue le plus grand projet de protection contre les crues de Suisse : portant sur une longueur de 162 km, il vise à protéger quelque 100 000 personnes et à empêcher des dégâts dus aux crues, qui pourraient se chiffrer à environ 10 milliards de francs en cas d’événement. En plus d’accroître la sécurité, il a pour objectif de rendre le Rhône plus naturel. Ce projet s’étendra sur plusieurs décennies et revêtira ainsi un caractère intergénérationnel. Eu égard à l’ampleur du projet, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a demandé à ce que les coûts, estimés à 3,6 milliards de francs, fassent l’objet d’une étude de plausibilité.

Les températures estivales du mois d’avril, qui entraînent dans les Alpes une fonte rapide des neiges, peuvent-elles encore causer de fortes crues de printemps ?

02.05.2018 – Au début du mois d’avril, les Alpes suisses étaient encore recouvertes d’une épaisse couverture neigeuse, qui n’était pas sans rappeler à certains endroits l’hiver très enneigé de 1998/1999. Cependant, les températures observées depuis la seconde moitié du mois sont supérieures à la moyenne et ont provoqué une intense fonte des neiges en altitude. Faut-il encore craindre des crues de printemps ? S’il est encore trop tôt pour le dire, car la réponse dépend principalement de l’évolution des conditions météorologiques en mai, il est d’ores et déjà certain que de nombreux endroits en altitude sont actuellement bien moins enneigés qu’à la fin du mois de d’avril 1999.

Protection contre les chutes de pierres: Construire des digues résistantes

14.2.2018 - Ce sont généralement les digues qui assurent la meilleure protection contre les chutes de pierres. Mais leur dimensionnement faisait l’objet d’incertitudes. Une étude commandée par l’OFEV a permis d’y voir plus clair.

Conseillers spécialisés dans les dangers naturels: «Les forces de la nature ne travaillent pas à heures fixes»

29.11.2017 - Des conseillers locaux spécialisés dans les dangers naturels sont formés en Suisse depuis 2011. Ils suivent la météo et les niveaux d’eau, observent les versants en glissement et les roches désagrégées et donnent l’alerte en cas de danger imminent. Leur travail peut épargner bien des dégâts et des souffrances. La commune d’Oberwil, dans le Simmental bernois, en sait quelque chose.

150 ans de la correction des eaux du Jura

13.09.2017 - En 1867, un événement historique s’est produit en Suisse : la correction des eaux du Jura a donné lieu à des travaux d’aménagement hydraulique, dont les répercussions sont encore visibles aujourd’hui. Par ailleurs, le financement de ce vaste chantier a constitué le premier projet de subvention de la Confédération et a été la pierre angulaire de la collaboration entre la Confédération, les cantons et les communes. Mais il y a eu aussi des perdants : la faune et la flore ont vu leurs milieux naturels disparaître.

Réchauffement climatique: l’instabilité du pergélisol augmente la fréquence des écroulements

31.08.2017 - Les effets du réchauffement climatique sont perceptibles en Suisse : les glaciers fondent, les épisodes de sécheresse et de canicule se font plus fréquents, la stabilité du pergélisol diminue. Récemment, les Alpes ont connu plusieurs éboulements et écroulements. Au Piz Cengalo, dans le Val Bregaglia, plusieurs millions de mètres cubes de roches se sont effondrés dans la vallée, provoquant une gigantesque coulée de lave torrentielle, qui a atteint le village de Bondo. Au glacier d’Aletsch, le versant de la Moosfluh est en mouvement et s’effrite. Les mesures d’adaptation aux changements climatiques prennent une importance croissante.

Carte des dangers liés au ruissellement: Mieux faire barrage aux écoulements de surface

28.08.2017 - Même les spécialistes ont longtemps sous-estimé le risque que représente l’eau qui s’écoule en surface. Mais ce retard sera bientôt comblé, puisqu’une nouvelle carte des dangers, basée sur des modèles informatisés, couvrira d’ici 2018 toute la Suisse. Le canton de Lucerne est très satisfait de celle dont il dispose depuis 2016 déjà.

Surveillance par satellite du glissement de terrain de Moosfluh au glacier d’Aletsch

26.07.2017 - La surveillance des glissements de terrain permet d’alerter rapidement la population et de se protéger contre ce danger. L’OFEV utilise à cet effet des méthodes modernes. Ainsi, grâce à des données provenant de radars de satellites, les mouvements de terrain dans la région d’Aletsch / Moosfluh ont pu être détectés précocement. Les autorités ont notamment fermé des sentiers pédestres menacés et aménagé de nouveaux itinéraires.

Mouvements de terrain: Anticiper pour mieux protéger

31.05.2017 - Les paysages montagneux grandioses appartiennent au capital touristique de la Suisse. Mais leur topographie variée recèle aussi des risques d’éboulements et de glissements de terrain. Une nouvelle directive de l’OFEV montre comment les gérer.

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/dossiers.html