Magazine «l'environnment» 4/2020 - La Suisse bientôt à court d’eau ?

Dossier « Eaux et changements climatiques »

 

Questions et réponses

L’impact des changements climatiques sur notre gestion de l’or bleu.

Le château d’eau vacille

Le changement climatique affecte la disponibilité en eau de la Suisse. Malgré leur richesse naturelle, les ressources hydriques devraient connaître une diminution à l’avenir, mais dans des limites temporaires et locales.

Un bien très convoité

Les ruisseaux s’assèchent en été et la neige se raréfie en hiver. Or les agriculteurs, les exploitants de remontées mécaniques, les producteurs d’électricité dépendent de l’eau, comme nous tous. Cette situation génère inévitablement des conflits. Comment les résoudre ?

Vers une mise en concurrence des espèces ?

Le changement climatique représente un défi majeur pour l’humanité. En Suisse, il soulève des questions sans précédent. Par exemple, à l’avenir, qui aura droit à quelle quantité d’eau ? Ou quelles espèces aquatiques sauver, et au détriment de quelles autres ?

Carlo Scapozza

« Le principal défi sera la répartition de l’eau »

La Suisse continuera à avoir assez d’eau à l’avenir, estime Carlo Scapozza, chef de la division Hydrologie de l’OFEV. Toutefois, l’assèchement des rivières et la diminution du niveau des eaux souterraines en été et en automne seront plus fréquents, ce qui pourrait occasionner des pénuries locales et saisonnières au niveau de l’approvisionnement en eau et de l’irrigation. Comment éviter de telles pénuries ainsi que les conflits qui pourraient en résulter ?

Halle mit den Cherry-Tomaten

Pour une utilisation réfléchie de l’or bleu

Ce qui était depuis longtemps une évidence dans les pays arides s’avère désormais d’actualité en Suisse :la nécessité d’une gestion économe de nos ressources en eau grâce à une bonne organisation et à de nouvelles technologies.

Les ruisseaux vivants sont plus résilients

Les eaux proches de l’état naturel sont mieux parées pour faire face aux changements climatiques, grâce notamment à l’ombrage de leurs berges boisées.

Comment limiter les dégâts ?

Les glaciers helvétiques fondent. Inéluctable, cette réalité a des conséquences aussi bien sur le bilan hydrique national que sur la prévention des dangers naturels, la protection du paysage ou encore le tourisme. Il est important d’agir à temps… et de façon adaptée.

Contact
Dernière modification 25.11.2020

Début de la page