Collaboration à l’échelle nationale et internationale

Les activités de prévision de l’OFEV exigent une collaboration étroite avec des services spécialisés nationaux et internationaux.


1. Collaboration avec MétéoSuisse et le WSL Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches SLF

L’OFEV collabore étroitement avec MétéoSuisse, dont il acquiert des données importantes pour les prévisions. De plus, il est en contact direct avec ses prévisionnistes lors de crues ou de situations météorologiques critiques. Les autres activités de prévision et d’alerte reposent sur une évaluation commune de la situation.

En particulier au printemps, lors de la fonte des neiges, l’OFEV contacte également le WSL Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches SLF, à Davos. Le SLF informe l’OFEV de la répartition et de l’évolution attendue de l’équivalent en eau de la neige en Suisse. Ces informations sont importantes pour l’interprétation des résultats du modèle prévisionniste.

Parallèlement à la collaboration opérationnelle, MétéoSuisse, le SLF, l’OFEV et d’autres services de la Confédération exploitent deux plateformes d’information communes sur les dangers naturels. La plateforme GIN (Plateforme commune d’information sur les dangers naturels) fournit des mesures, des prévisions, des alertes et des rapports sur la situation actuelle. Cette plateforme est accessible uniquement aux spécialistes fédéraux, cantonaux et communaux. La plateforme dangers-naturels.ch est quant à elle publique et donne des informations sur les alertes et les comportements adéquats à adopter.


2. Collaboration internationale

Les mesures et prévisions concernant les bassins versants suisses sont primordiales pour les services de prévision situés en aval, raison pour laquelle les services hydrologiques de prévision le long du Rhin collaborent depuis de nombreuses années. En effet, la transmission de mesures, de prévisions et l’échange d’expérience sont institutionnalisée de longue date entre ces services.

L’OFEV collabore étroitement avec la « Centrale de prévision des crues » (Hochwasser-Vorhersage-Zentrale, HVZ) du Bade-Wurtemberg à Karlsruhe (D). Les deux services échangent quotidiennement des mesures et des prévisions. En outre, un échange d’informations actif concernant le modèle hydrologique LARSIM a été mis en place.

La crue de l’Arve en mai 2015 a souligné la nécessité d’une collaboration claire et définie entre la France et la Suisse. L’OFEV, MétéoSuisse, le canton de Genève et les services concernés de la région d’Auvergne Rhône-Alpes (France) ont décidé de collaborer afin de réglementer l’échange d’informations et d’élaborer des modèles de prévision. Cela devrait permettre de combler les lacunes du canton de Genève en matière de prévention des crues.

Exemple de collaboration : le lac de Constance

Depuis 2006, la Centrale de prévision des crues du Bade-Wurtemberg, le service des eaux du Vorarlberg (Landeswasserbauamt) et l’OFEV exploitent un système commun de prévision des niveaux d’eau du lac.

Les centres de prévision des pays riverains gèrent une plateforme Internet commune fournissant des informations sur le niveau d’eau ainsi qu’un rapport commun de la situation en cas de crues.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 12.07.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/eaux/info-specialistes/etat-des-eaux/previsions-hydrologiques-de-la-confederation/collaboration-a-lechelle-nationale-et-internationale.html