Marchés publics écologiques

Les pouvoir publics sont d’importants consommateurs, acquérant des biens et services pour un montant de 40 mia de CHF par année, tous niveaux institutionnels confondus. En choisissant des produits respectueux de l’environnement et économes en ressources, la main publique peut activement contribuer à l’écologisation des marchés et à la transition vers une économie verte et innovante, tout en jouant un rôle exemplaire.

Chaque année, les pouvoirs publics, que ce soit la Confédération, les cantons ou les communes, acquièrent des biens et prestations pour un montant de 40 mia de CHF environ, soit 6% du PIB suisse. Pour sa part, la Confédération a dépensé environ 5 mia de CHF en 2014. Avec de telles sommes en jeu, la main publique est en mesure de poser des exigences à ses fournisseurs, entre autres écologiques, par ex. concernant la consommation  énergétique ou la teneur en substances chimiques des biens délivrés. Elle stimule ainsi le développement de produits de qualité, innovants et économes en ressources, et la transition vers une économie verte, tout en ménageant les finances publiques. De plus, en montrant l'exemple en matière d'approvisionnement écologique, l'Etat renforce la crédibilité des politiques publiques environnementales. 

Guides pour des achats publics écologiques

L’achat public écologique est un processus complexe, car il y a différentes façons d’intégrer la dimension environnementale dans un appel d’offre. L’enjeu consiste à combiner les options à disposition de manière optimale tout en respectant les principes fondamentaux régissant la passation des marchés. Les acheteurs publics disposent de ressources variées pour les assister dans cette démarche.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 31.12.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wirtschaft-und-konsum/fachinformationen-wirtschaft-und-konsum/oekologische-oeffentliche-beschaffung.html