Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE)

Dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’OFEV formule les attentes suisses concernant les grands thèmes suivants : renforcement du PNUE comme pilier central du système international en faveur de l’environnement, produits chimiques et déchets, mise en œuvre effective des traités environnementaux, comblement des lacunes dans les réglementations internationales, suivi et évaluation, mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a son siège principal à Nairobi, au Kenya. Il a été créé en 1972 par l'Assemblée générale des Nations Unies suite à la Conférence de Stockholm sur la protection de l'environnement. Il a pour mission de récolter et d'évaluer des données environnementales mondiales, nationales et régionales, de développer des instruments politiques de protection de l'environnement et d'assumer, en tant que pilier central du régime environnemental, un rôle de coordination et de gouvernance.

Afin de pouvoir remplir le rôle de premier plan qui lui est attribué dans le domaine environnemental, le PNUE a besoin non seulement du soutien politique des Etats membres, mais aussi de pouvoir mieux réaliser son mandat et de bénéficier d'un financement stable garanti. Des mesures et recommandations pour renforcer le PNUE ont été proposées dans le cadre du processus de la gouvernance environnementale internationale. Lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui s'est tenue en juin 2012 à Rio (Rio+20), il a été décidé de renforcer le PNUE, notamment par l'introduction de l'adhésion universelle et l'élaboration de stratégies environnementales à l'échelle du système onusien.

Depuis 2014, l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (UNEA) se réunit tous les deux ans. En tant qu’instance suprême du PNUE, elle prend des décisions politiques et administratives, fixe le programme de travail et le budget, et supervise les activités du Secrétariat. Elle offre aux États membres des Nations Unies la possibilité de dresser un bilan de l’état de l’environnement, d’établir des stratégies internationales pour la protection de l’environnement et l’utilisation durable des ressources, et de décider des mesures de politique environnementale. Elle permet par ailleurs aux ministres de l’environnement de discuter de thèmes cruciaux et de prendre des décisions stratégiques essentielles au niveau mondial.

La Suisse s’engage afin que ces décisions soient mises en œuvre et que le PNUE puisse véritablement assumer ses tâches de coordination par la définition d’objectifs et de stratégies de politique environnementale. Dans ce contexte, les objectifs environnementaux globaux qu’elle a initiés jouent un rôle important. Le PNUE est chargé du suivi de la mise en œuvre des ODD ayant une dimension environnementale.


La Suisse est particulièrement active au sein du PNUE dans le domaine des produits chimiques et des déchets. Le PNUE doit continuer à jouer le rôle de chef de file et poursuivre les travaux préliminaires dans les domaines encore négligés des réglementations internationales.


De plus, il faut continuer à suivre les travaux du PNUE qui sont en cours: surveillance et évaluation des potentiels, coordination et développement d'instruments de politique environnementale, soutien renforcé des conventions environnementales, eau douce, gestion des écosystèmes et biodiversité, efficience des ressources, économie verte, modèles durables de production et de consommation.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 19.04.2017

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/affaires-internationales/organisations/programme-des-nations-unies-pour-lenvironnement--pnue-.html