Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

L'OCDE est une organisation intergouvernementale, dont les 35 pays membres ont en commun l'attachement à la démocratie et à l'économie de marché. Elle a pour mission de promouvoir les politiques publiques qui améliorent le bien-être de toutes les populations dans le monde. Pour ce faire, elle offre un forum dans lequel les gouvernements peuvent conjuguer leurs efforts et partager leurs expériences. L’OCDE fournit également un travail analytique et comparatif au service des pays membres, émet des recommandations et établit des normes internationales reconnues.


Stratégie pour une croissance verte

La Stratégie pour une croissance verte, présentée à la réunion du Conseil au niveau des Ministres de 2011, marque le point de départ du programme d'action de longue haleine que l'OCDE mettra en œuvre pour étayer les efforts déployés aux niveaux national et international en faveur d'une croissance verte. Cette Stratégie vise à aider les pays à favoriser la croissance économique et le développement tout en veillant à ce que les actifs naturels continuent de fournir les ressources et les services environnementaux sur lesquels repose notre bien-être. Elle propose un cadre d'action, conçu de façon suffisamment flexible pour s'adapter à la situation et au stade de développement de chaque pays.

A la Ministérielle de 2011, les Ministres sont convenus que les outils et indicateurs de la croissance verte peuvent contribuer à amplifier la croissance économique et les créations d'emplois par l'utilisation durable des ressources naturelles, les gains d'efficience dans l'utilisation de l'énergie et l'attribution d'une valeur aux services écosystémiques.

La croissance verte est désormais une des priorités principales de l'OCDE qui tend à la mettre en œuvre au travers de ses 25 comités. Cette démarche concerne non seulement  les pays de l'OCDE mais également les économies émergentes.

 


Comité des politiques d'environnement

Le Comité des politiques de l'environnement (EPOC) est chargé de mettre en œuvre non seulement la partie environnementale du programme de travail biennal de l'OCDE, mais a aussi comme priorité la mise en œuvre de la Stratégie vers une croissance verte de l'OCDE.

Pour ce faire, il dispose de groupes de travail sur de nombreuses thématiques touchant à l’environnement comme par exemple le climat, la biodiversité, l’eau, les déchets ou les produits chimiques. La mise en œuvre de la Stratégie vers une croissance verte est également assurée par les groupes de travail conjoints à d'autres comités de l'OCDE dans le domaine de l'environnement et des échanges, du développement, de l'agriculture, de la fiscalité et des transports durables.

Le Comité des politiques de l'environnement se réunit tous les quatre ans au niveau ministériel. La dernière Conférence ministérielle s'est tenue à Paris les 28 et 29 septembre 2016 et était consacrée  au changement climatique et à l’économie circulaire (sessions plénières) ainsi à la pollution de l’air, la biodiversité, le cycle de l’azote et à l’eau (sessions parallèles).

 


Examen des performances environnementales de la Suisse

Le Programme d'examens environnementaux de l'OCDE conduit des examens par les pairs de la situation environnementale et des progrès accomplis dans chaque pays membre. Les analyses s'appuient sur un large ensemble de données économiques et environnementales et conduisent à des recommandations. Souvent les examens sont utilisés pour promouvoir l'environnement dans les pays membres et par les ministres de l'environnement pour initier des changements de politique.

Dans le rapport relatif à son troisième Examen environnemental de la Suisse, l’OCDE indique que, en dépit des progrès réalisés, de nombreuses pressions environnementales subsistent en Suisse. Des efforts supplémentaires doivent être déployés notamment dans les domaines de la préservation de la biodiversité et de la qualité de l’eau. Le 27 novembre 2017, le directeur de l’OFEV, Marc Chardonnens, et le secrétaire général adjoint de l’OCDE, Masamichi Kono, ont présenté le rapport aux médias à Berne.


Programme d’action GREEN

Depuis son lancement lors de la deuxième Conférence ministérielle Un Environnement pour l’Europe (Lucerne, 1993), la Suisse soutient le programme d’action de l’OCDE GREEN (GReen Economy and ENvironment) qui a pour objectif de guider l’amélioration des politiques d’environnement dans les pays d’Europe de l’Est, du Caucase et d’Asie centrale (EECCA) en promouvant l’intégration de considérations environnementales dans les processus de réformes économiques, sociales et politiques.


Engagement et intérêt de la Suisse

Une trentaine de délégués suisses participent activement aux activités de l'OCDE dans le domaine de l'environnement. Les travaux analytiques de l'OCDE, comme le calcul des coûts de l'inaction ou l'utilisation des instruments économiques dans la politique climatique, servent de base pour les prises de décisions politiques et améliorer la gouvernance environnementale.

L'OCDE offre un cadre de discussions et de réflexions pour la Suisse et les autres pays industrialisés propice au développement d'alliances et de positions communes hors du contexte des négociations internationales, que ce soit dans le domaine des changements climatiques, de la biodiversité ou du commerce et de l'environnement. De plus, dans le domaine des produits chimiques, les travaux d'harmonisation et de bonnes pratiques de laboratoires de l'OCDE permettent aux gouvernements et à l'industrie des pays membres d'économiser plus de CHF 200 millions par an.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 27.11.2017

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/affaires-internationales/organisations/organisation-de-cooperation-et-de-developpement-economiques--oecd.html