Répercussions économiques du bruit

Les nuisances sonores occasionnent des coûts de 1,9 milliards de francs par an en Suisse. Les postes les plus lourds sont la perte de valeur des biens immobiliers, les pertes de loyers et les conséquences économiques de problèmes de santé dus au bruit.

Le bruit engendre pour l'économie suisse des coûts importants, qui ne sont pas pris en charge par les «pollueurs». Selon une étude menée sur mandat de la Confédération, les coûts externes du bruit de la route et du rail se montent à environ 1.9 milliard de francs.

Cette somme n'inclut pas les pertes de gain dans le tourisme, les baisses de rendement au travail, ni les coûts de la fuite devant le bruit.

Importantes pertes de valeur dans l'immobilier

Plus d' 1 milliard de francs par an, soit presque 60% des coûts calculés du bruit, correspondent à des pertes de valeur de biens immobiliers, causées avant tout par le bruit routier, nuisance sonore la plus importante de Suisse.

Les immeubles exposés à des niveaux sonores excessifs se louent ou se vendent à des prix bien inférieurs à ceux des zones tranquilles.

En collaboration avec l'OFEV, la Banque cantonale de Zurich (ZKB) a développé une méthode permettant de calculer avec précision la dévalorisation des biens immobiliers à la location ou à la vente, causée par les nuisances sonores. L'étude de la ZKB montre que les impacts sur la valeur des immeubles varient selon le type de bruit et le type de propriété:

  • Le bruit a un impact plus important dans le secteur des immeubles en propriété que dans celui de la location.
  • Le bruit des trains induit dans le secteur de la location une baisse des prix plus forte que le bruit de la circulation routière.

D'après cette étude, chaque décibel supplémentaire au-dessus du seuil des 40 dB la nuit ou des 50 dB le jour se répercute comme suit en baisse de prix:

  Location Propriété
Circulation routière -0.19%  -0.59% 
Circulation ferroviaire -0.26%  -0.47% 
Trafic aérien -0.11%  pas de données

Plusieurs études ont été menées en Suisse pour évaluer les pertes de loyers dues au bruit, mais aucune jusqu'à présent sur l'ampleur de la dévalorisation pour le marché suisse du logement distinguant locations et propriétés. Les résultats de l'étude de la ZKB sont toutefois comparables avec ceux des études précédentes de quelques villes ou cantons sur l'ampleur de l'impact du bruit.

Effets du bruit sur la santé

Par ailleurs, le bruit excessif de la circulation cause en Suisse des problèmes de santé chiffrés à plus que 790 millions de francs. Ce montant comprend notamment les coûts suivants:

  • traitement médical de maladies cardiovasculaires;
  • arrêts de travail;
  • frais d'assurances;
  • cures pour prévenir les maladies dues au bruit;
  • coûts immatériels liés à la perte de bien-être, aux douleurs et à la souffrance des malades et de leurs proches. 

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 27.02.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/bruit/info-specialistes/effets-du-bruit/repercussions-economiques-du-bruit.html