Etat de l’exposition au bruit en Suisse

En Suisse une personne sur cinq est exposée durant la journée à son domicile à un bruit nuisible ou incommodant issu du trafic et une personne sur huit durant la nuit. La circulation routière est de loin la principale source de bruit en Suisse.  Les zones résidentielles des villes et des agglomérations sont les plus touchées.

En Suisse, l'exposition au bruit est évaluée sur la base de l'ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB). Les bruits qui dépassent les valeurs limites d'immission (VLI) sont considérés comme nuisibles ou incommodants.

L'etat de l'exposition au bruit en Suisse pour l'anée 2015

  • Une personne sur sept est exposée durant la journée à son domicile à un bruit nuisible ou incommodant issu du trafic routier et une personne sur huit durant la nuit. Soit pour une population de 8,3 millions d’habitants en Suisse (état en 2015), cela représente respectivement 1,1 million de personnes le jour et 1,0 million la nuit.
  • Au total, 67 000 personnes le jour et 97 000 personnes la nuit sont exposées à leur domicile à un bruit nuisible ou incommodant dû aux routes nationales.
  • Quelque 16 000 personnes le jour et 87 000 personnes la nuit sont exposées à leur domicile à un bruit nuisible ou incommodant dû au trafic ferroviaire.
  • Ce sont environ, 24 000 personnes le jour et 75 000 personnes la nuit qui sont exposées à leur domicile à un bruit nuisible ou incommodant dû au trafic aérien.

Un problème surtout urbain

Le bruit du trafic est avant tout un problème environnemental des villes et des agglomérations. Plus de 90 % des personnes qui sont affectées par le bruit du trafic vivent dans des grands centres urbains ou en périphérie.

Sur 1,1 million de personnes affectées le jour par le bruit excessif du trafic routier, 81 % se trouvent dans les centres urbains, 11 % dans les espaces sous influence des centres urbains et 8 % dans les espaces hors influence des centres urbains. Le bruit ferroviaire et le bruit dû au trafic aérien présentent la même répartition.

 

Répartition des personnes exposées à un bruit nuisible ou incommodant dû au trafic selon les niveaux géographiques de l’OFS
Répartition des personnes exposées à un bruit nuisible ou incommodant dû au trafic selon les niveaux géographiques de l’OFS

Des changements même infimes dans la charge sonore induisent d’importantes variations du nombre de personnes exposées. Ainsi, une réduction à grande échelle de 3 dB du bruit du trafic routier ramènerait les nuisances en dessous de la valeur limite pour la moitié des personnes exposées.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 25.07.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/bruit/info-specialistes/exposition-au-bruit/etat-de-l_exposition-au-bruit-en-suisse.html