L’eau, à la source de la vie

Éditorial de Katrin Schneeberger, directrice de l'OFEV.

Katrin Schneeberger, Directrice de l’OFEV

Enfant, la première formule chimique que j’ai rencontrée était « H2O ». Vous aussi, peut-être ? Dans ma cour de récréation, être capable de prononcer ces trois caractères vous faisait passer pour très intelligent – ou très prétentieux. Je faisais partie de ceux qui bombaient le torse en énonçant la formule qui, je l’avoue volontiers aujourd’hui, n’avait pourtant rien de secret ni d’exclusif. Le terme « H2O » est tellement connu qu’il est même utilisé dans la publicité. De tous temps, l’eau a fasciné et intéressé les humains. Ainsi, l’histoire de la philosophie depuis l’ère pré-socratique revient aussi à une réflexion sur l’eau. Et dans toutes les religions du monde, l’eau joue un rôle central.

L’eau est particulière. Sur notre planète, aucune autre substance ne se présente, à l’état naturel, à la fois sous forme solide, liquide et gazeuse. Sans eau, tous les processus biologiques s’arrêteraient. Nous-mêmes, êtres humains, grandissons entourés d’eau dans le ventre de nos mères. L’eau est la source et le moteur de toute vie. Plus prosaïquement, elle constitue aussi une ressource précieuse pour l’agriculture, l’industrie, la production d’énergie et le tourisme.

Pour préserver la vie, il faut protéger l’eau et avec elle chaque écosystème qu’elle façonne : les mers, les lacs, les rivières et les ruisseaux, mais aussi les mares, les étangs et les zones humides. La protection des eaux fut d’ailleurs l’une des toutes premières priorités de la législation sur la protection de l’environnement en Suisse. Notre pays a déjà accompli un travail considérable en la matière, comme en témoigne le simple fait que l’on puisse à nouveau se baigner dans pratiquement tous les lacs suisses.

Le biotope aquatique est toutefois encore sous pression. Les changements climatiques, les engrais, les produits chimiques et les aménagements sur les berges mettent les eaux à rude épreuve. En matière de protection des eaux, faut-il alors voir le verre à moitié plein ou à moitié vide ? Plongez dans notre dossier et jugez par vous-même !

Bonne lecture.

Contact
Dernière modification 15.03.2023

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/eaux/dossiers/magazine2023-3-focus/editorial-magazin-2023-3-leau-a-la-source-de-la-vie.html