Sols forestiers

Les sols forestiers sont des habitats essentiels pour la flore et la faune, et en outre de précieux réservoirs d’eau et de nutriments. Des atteintes comme la compaction et l’apport de polluants font vaciller l’équilibre écologique et perturbent leur fonctionnement.

Les dix premiers centimètres d'un sol forestier ont la faculté de retenir jusqu'à 30 litres d'eau de pluie par mètre carré. Les sols forestiers sont de précieux réservoirs d'eau qui sont à même d'atténuer les crues et d'approvisionner les arbres en eau. Les racines des plantes les protègent de l'érosion.

Les forêts et leurs sols sont également de grands réservoirs de CO2. Ils jouent ainsi un rôle aussi bien dans le bilan des gaz à effet de serre que dans la mise en œuvre du Protocole de Kyoto. En outre, le carbone stocké dans le sol (humus) est important pour le stockage de l'eau, et donc pour l'approvisionnement hydrique des arbres durant les périodes de sécheresse. C'est pourquoi il est capital de préserver les sols comme puits de carbone.

Les sols forestiers filtrent et atténuent les apports acidifiants en les transformant. Cette capacité de filtre et de tampon est plus ou moins élevée selon la station. En cas d'apports excessifs, le sol perd de ses nutriments, ce qui se répercute négativement sur le peuplement forestier.

Effets de l'exploitation

L'exploitation de la forêt influence le bilan nutritif. L'utilisation croissante de bois d'énergie est en train de généraliser progressivement la récolte par arbre entier (fûts et couronnes). Or ce type d'exploitation augmente les pertes de nutriments, puisque les couronnes contiennent bien plus de nutriments que les fûts.

À la demande de l'OFEV, des spécialistes ont développé des outils permettant d'identifier les stations forestières menacées par les pertes de nutriments et élaboré des recommandations pour la gestion de ce type de forêts.

Erfassung und Behandlung gefährdeter Waldstandorte - Bericht 2006-2014 (PDF, 6 MB, 13.03.2015)Institut für Angewandte Pflanzenbiologie, Schönenbuch. 2015. Im Auftrag des BAFU.

Le type d'engins utilisés joue également un rôle important. Des machines lourdes compactent les sols, ce qui entrave la circulation de l'air et perturbe le bilan hydrique des forêts. Les arbres et les microorganismes s'asphyxient. Une fois que les sols sont compactés, les racines ne peuvent plus s'y développer normalement et les risques d'érosion et de crues augmentent. La fonction d'habitat est restreinte et la fertilité diminue.

La protection des sols en forêt contre les atteintes physiques

Cover La protection des sols en forêt contre les atteintes physiques

La gestion forestière entre les impératifs de rentabilité et la préservation des propriétés physiques du sol. 2016

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 31.08.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/etat-et-fonctions-des-forets/sols-forestiers.html