Rats et souris

Pour prévenir toute infestation par des rats et des souris, il faut obturer les accès possibles et conserver en lieu sûr les denrées alimentaires et les déchets. Comme les rongeurs ne tardent pas à proliférer si leur nourriture est abondante, la lutte doit être rapide.  

Wanderratte
Un rat surmulot se régale de la nourriture destinée aux oiseaux.
© Pixabay

La souris grise (Mus musculus) et le rat surmulot (Rattus norvegicus) comptent parmi les rongeurs nuisibles les plus répandus dans le monde. En Europe centrale, le mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus), le mulot à collier (Apodemus flavicollis) et le rat noir (Rattus rattus) sont moins fréquents.

En assouvissant leur besoin permanent de grignoter, les rongeurs peuvent causer des dégâts considérables aux bâtiments, voire provoquer des courts-circuits et déclencher des incendies. Ils peuvent aussi transmettre des maladies et des parasites, et souiller des pièces et des denrées alimentaires de leurs matières fécales et de leur urine.

Dans la nature, les souris et les rats jouent un rôle important : ils servent de nourriture aux rapaces diurnes et nocturnes, aux renards, aux martres, aux putois et à d’autres animaux sauvages. Ils contribuent également à la dissémination des graines et sont de remarquables recycleurs de déchets.
 

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 12.05.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/produits-chimiques/info-specialistes/sorgfaeltiger-umgang-mit-biozidprodukten/schaedlingsbekaempfung-v2/ratten-und-maeuse.html