Valeur et services de l’infrastructure écologique

Quels services l’infrastructure écologique fournit-elle ? Quelle est sa valeur et com-ment faut-il la concevoir ? Un projet de recherche interdisciplinaire examine la valeur écologique, économique et socioculturelle d’une infrastructure écologique dans les parcs d’importance nationale.

Header Werte Ökologische Infrastruktur
Les services fournis par l’infrastructure écologique sont à l’étude dans le parc Ela notamment.
© BAFU/NONOPhotography

Dans les parcs d’importance nationale, les zones centrales et les différents biotopes et élé-ments de connectivité à l’extérieur de ces zones sont une composante majeure de l’infrastructure écologique. Ces surfaces offrent un habitat et une protection pour la flore et la faune.

Les sites qui font partie de l’infrastructure écologique n’ont pas la même valeur partout – et ils présentent un potentiel de valorisation. La faune et la flore ne sont pas les seules à profiter d’une infrastructure écologique fonctionnelle, la population aussi : en valorisant le paysage, l’infrastructure écologique fournit des services qui contribuent au bien-être physique et psy-chique des personnes.

Le projet pilote mené dans le cadre du Plan d’action Biodiversité recense les valeurs écolo-giques, économiques et socioculturelles générées par le développement de l’infrastructure écologique. Les parcs d’importance nationale font ici office de régions pilotes et de régions d’étude. Mettre en évidence les valeurs et la valeur ajoutée d’une infrastructure écologique aide les différents acteurs à mieux entretenir et développer une telle infrastructure.

Objectifs

Le projet pilote vise à améliorer les connaissances théoriques et pratiques sur l’infrastructure écologique. Il comprend trois mesures partielles :

  • Une équipe de recherche interdisciplinaire étudie la valeur écologique, sociale et économique de l’infrastructure écologique, au niveau national ainsi que dans quatre parcs d’importance nationale. Elle examine en outre la façon dont une infrastructure écologique fonctionnelle doit être conçue afin que les services écosystémiques souhaités puissent être fournis de manière durable.
  • La deuxième mesure partielle vise à promouvoir des biens et services issus de l’infrastructure écologique qui présentent un potentiel d’innovation et de commercialisation dans les parcs. Des ateliers d’innovation sont organisés pour tester de nouveaux biens, services et modèles commercialisables grâce auxquels il est possible de mettre en valeur l’infrastructure écologique dans les parcs suisses.
  • La valeur ajoutée d’une infrastructure écologique fonctionnelle fait l’objet d’une sensibilisation nationale auprès de tous les acteurs ayant une influence sur elle.

Résultats (état 2022)

  • Toutes les étapes de travail accomplies (cartes, modèles, monétarisations, etc.) peuvent être consultées sur le site ValPar.ch (en cours de réalisation).
  • Les résultats de cette mesure partielle achevée, avec ses ateliers, sont disponibles sous https://innovationswerkstatt.creation.camp/.
  • Le concept de communication et le catalogue de mesures sont en cours d’élaboration.

Titre du projet

A1.2 Mettre en valeur l’infrastructure écologique dans les parcs d’importance nationale

Durée du projet

Mesure partielle 1 : en cours de réalisation, achèvement prévu fin 2023

Mesure partielle 2 : achevée

Mesure partielle 3 : début en fonction des produits concrets de la mesure partielle 1

Parties au projet

Cinq universités suisses et un sounding board composé d’offices fédéraux, de conférences des cantons, d’associations et d’organisations

Contact à l’OFEV

Simone Remund, 058 462 80 62

Contact
Dernière modification 10.08.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/biodiversitaetspolitik/strategie-et-plan-daction-pour-la-biodiversite/aktuelle_projekte/wert_oekologischen_infrastruktur.html