Utilisation durable de la biodiversité

Différents secteurs d’activités, comme l’agriculture et la sylviculture ou le tourisme, exercent une influence sur la diversité biologique mais profitent également de nombreux services écosystémiques. L’utilisation, la préservation et le développement de la biodiversité doivent donc être coordonnés. La Stratégie Biodiversité Suisse prescrit une gestion durable de la diversité biologique.

L'objectif stratégique n° 1 de la Stratégie Biodiversité Suisse prévoit que

« D'ici à 2020, les principes de la durabilité régissent l'utilisation des ressources naturelles et limitent les pressions exercées sur celles-ci, de manière à préserver les écosystèmes et les services écosystémiques ainsi que les espèces et la diversité génétique. »

Les mesures visant une utilisation durable de la diversité s'articulent autour de deux axes :

  • elles soutiennent de façon déterminante les fonctions de l'infrastructure écologique en favorisant les aires protégées et en contribuant à la mise en réseau des milieux naturels ou proches de l'état naturel.
  • elles assurent durablement la préservation et le développement de la biodiversité et des services écosystémiques sur l'ensemble du territoire en optimisant la qualité écologique des surfaces utilisées.

Reconstitution et remplacement

Lorsqu’un projet de construction de bâtiments et d’installations prévoit des atteintes inévitables à des biotopes dignes de protection, l’auteur des atteintes doit veiller à une reconstitution ou à un remplacement adéquat. La valeur naturelle doit être la même avant et après l’intervention (bilan neutre).

Compensation écologique

La compensation écologique est un terme générique désignant des mesures qui visent à conserver et promouvoir des milieux naturels et leur connectivité dans des régions où l’exploitation du sol est intensive ou à forte densité de population.

Tourisme, sports et loisirs

De plus en plus de personnes ressentent le besoin de se détendre en pleine nature – c’est-à-dire sur le territoire de quelque 56 000 espèces animales et végétales. Beaucoup de ces espèces sont spécialisées dans un certain type d’habitat et réagissent sensiblement aux dérangements. Afin de ne causer aucun dégât par leurs activités de loisirs, les personnes doivent adopter un comportement respectueux de la nature. L’OFEV se mobilise pour promouvoir un tel comportement.

Chasse

L’OFEV est responsable de la mise en œuvre de la loi sur la chasse. Dans le cadre de cette législation, les cantons réglementent et organisent la chasse ainsi que la protection des espèces animales indigènes et de leurs habitats.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 10.11.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/utilisation-durable-de-la-biodiversite.html