Rhin alpin

Le Rhin alpin, l’un des principaux cours d’eau de montagne de Suisse et d’Autriche, a provoqué dans les derniers siècles de nombreuses crues catastrophiques. Le projet RHESI (Rhein – Erholung und Sicherheit) entend améliorer la protection contre les crues dans la vallée du Rhin et rendre au Rhin alpin toute sa valeur d’habitat pour l’homme et la nature.

Le Rhin alpin correspond au tronçon qui va du confluent du Rhin antérieur et du Rhin postérieur, à Reichenbach (GR), jusqu'à l'embouchure dans le lac de Constance.

Une action nécessaire 

Le projet de développement du Rhin alpin, adopté en 2005 par la Commission intergouvernementale pour le Rhin alpin (IRKA) et la Commission commune pour la régularisation internationale du Rhin (IRR), propose pour la première fois une stratégie globale internationale pour ce cours d'eau.

Ce projet montre qu'il est indispensable d'agir, en particulier sur le tronçon international situé entre l'embouchure de l'Ill et le lac de Constance, puisque les dommages pouvant résulter d'une crue rare dans cette zone coûteraient plusieurs milliards de francs ou d'euros. 

En outre, l'état écologique du Rhin est préoccupant et sa fonction récréative ainsi que la situation des eaux souterraines  peuvent être améliorées.

Deux Etats, un projet

Le Rhin alpin est un cours d'eau international qui sépare l'Autriche (land du Vorarlberg) et la Suisse (canton de Saint-Gall). La planification et la réalisation du projet RHESI relèvent de la Commission commune pour la régularisation internationale du Rhin (IRR), dont le siège est à à Sankt Margrethen. L'IRR reçoit pour cela mandat de l'Autriche, de la Suisse, du Vorarlberg et de Saint-Gall, sur la base d'un traité spécifique.

Le projet RHESI vise à combler les déficits du tronçon international du Rhin en matière de protection contre les crues, d'écologie, de protection des eaux souterraines et de fonction récréative. La capacité d'écoulement du cours d'eau doit passer de 3100 m3/s à au moins 4300 m3/s, ce qui permettra de garantir à long terme le développement économique de la vallée, qui compte quelque 450 000 habitants.

L'OFEV suit le projet au plan stratégique comme du point de vue de la réalisation. Il s'engage pour une protection contre les crues durable et moderne, qui tient compte des aspects législatifs et sociaux.

Informations complémentaires

Documents

Rhesi - Rhein, Erholung und Sicherheit (PDF, 1001 kB, 10.05.2016)Faktenblatt Planungsvorgaben - Generelles Projekt. April 2016 (en allemand)

Contact
Dernière modification 29.03.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/dossiers/protection-crues-projets-envergure/rhin-alpin.html