Plan d’action bois : priorités

Le plan d’action bois se concentre sur les deux thèmes prioritaires suivants : « valeur ajoutée du bois suisse » et « construction respectueuse du climat ». Il encourage les projets de communication ayant trait à ces deux thèmes. L’innovation constitue un élément important de la mise en œuvre du programme.

Thèmes prioritaires et transversaux


Valeur ajoutée du bois suisse

Afin d’accroître l’utilisation du bois issu des forêts suisses et des produits en bois suisse, il convient d’augmenter la valeur ajoutée et de développer les débouchés de ce dernier.

Sous ce thème prioritaire, le plan d’action poursuit les objectifs suivants

1.1 Renforcement et développement des réseaux de valeur ajoutée des forêts et du bois suisses
Contribution au deuxième et au troisième objectifs de la politique de la ressource bois

1.2 Consolidation et développement de débouchés pour le bois issu des forêts suisse
Contribution au premier et au troisième objectifs de la politique de la ressource boi
s

Dans ce contexte, les thèmes suivants sont centraux :

  • augmentation des parts de marché du bois et des produits en bois suisses grâce à des modèles d’affaires et de collaboration porteurs,
  • renforcement du développement de produits orientés marché (utilisation matière, chimique ou énergétique),
  • exploitation des potentiels offerts par l’industrie 4.0 en matière d’innovation de produits et de procédés,
  • encouragement de l’utilisation en cascade / de l’économie circulaire / de la bioéconomie,
  • renforcement de la culture collaborative et de la solidarité au sein de la branche,
  • promotion du transfert des connaissances tout au long de la chaîne de création de valeur de la forêt et du bois afin de mettre en adéquation l’offre et la demande,
  • mise en place et utilisation d’une veille de marché pour la valeur ajoutée de la forêt et du bois ainsi qu’aux évolutions et aux tendances majeures,
  • positionnement de l’économie forestière et de l’industrie du bois suisses dans le contexte du développement biosourcé / de la bioéconomie.

À qui s’adressent les résultats ?

Acteurs des filières de la forêt, du bois et de l’énergie-bois, acteurs du secteur de la bioéconomie, acteurs des industries chimique et pharmaceutique, décideurs au sein des pouvoirs publics


Construction respectueuse du climat

Par l’utilisation de bois suisse dans la construction, l’assainissement et le chauffage, la filière du bois suisse peut contribuer de manière très efficace aux politiques environnementale, climatique et énergétique indigènes mais aussi au développement durable du pays.

Sous ce thème prioritaire, le plan d’action poursuit les objectifs suivants :

2.1 Augmentation de l’utilisation de bois suisse dans la construction ainsi que pour l’assainissement et le chauffage
Contribution au premier et au troisième objectifs de la politique de la ressource bois

2.2 Visibilité des avantages écologiques du bois et des produits en bois
Contribution au troisième objectif de la politique de la ressource bois

Dans ce contexte, les thèmes suivants sont centraux :

  • exploitation des synergies existant avec d’autres politiques sectorielles et institutions d’encouragement afin de positionner les constructions en bois respectueuses du climat,
  • renforcement du positionnement du bois et des produits en bois dans le cadre de l’établissement des écobilans et des principaux systèmes de certification des bâtiments sur le marché,
  • développement du positionnement, sur le marché, du bois et des produits en bois dans les domaines du renouvellement et de la densification des bâtiments,
  • mise en évidence des possibilités de déconstruction, de réutilisation et de recyclage des constructions et éléments en bois,
  • promotion, auprès des investisseurs, maîtres d’ouvrage, planificateurs et autorités adjudicatrices, de la construction en bois et du chauffage au bois grâce à des arguments techniques, économiques et écologiques,
  • mise en place d’offres de services ainsi que d’un transfert des connaissances afin d’accroître la capacité d’action des investisseurs et planificateurs dans le cadre de la construction et du chauffage au bois,
  • positionnement du bois et des produits en bois dans le cadre du droit des marchés publics de la Confédération, des cantons, des communes et des villes,
  • information de la société et de la sphère politique au sujet de la contribution du bois suisse aux politiques environnementale, climatique et énergétique et au développement durable,
  • utilisation de modèles de planification collaborative pour concevoir les bâtiments et optimiser les coûts tout au long du cycle de vie des bâtiments,
  • exploitation des potentiels offerts par la numérisation lors de la planification, de la construction, de l’utilisation, de l’entretien et de la déconstruction de bâtiments en bois,
  • transmission d’informations concernant les coûts durant le cycle de vie des bâtiments en bois,
  • exploitation des potentiels d’innovation et de marché dans le cadre de l’utilisation énergétique du bois.

À qui s’adressent les résultats ?

Acteurs des filières de la forêt, du bois et de l’énergie-bois, services de la construction et des immeubles de la Confédération et des entreprises liées à la Confédération, maîtres d’ouvrage publics aux échelons fédéral, cantonal et communal, autorités adjudicatrices, maîtres d’ouvrage privés et institutionnels, médias et partenaires médiatiques, réseaux sociaux compris, décideurs au sein des pouvoirs publics


Communication (thème transversal)

Tout comme l’innovation, la communication est un thème transversal. Pour les deux thèmes prioritaires du plan d’action bois, les groupes-cibles sont définis en fonction des projets.

La communication porte sur la sensibilisation, la formation et le transfert des connaissances ainsi que les partenariats et les collaborations.

Un plan de communication global présente la ligne directrice pour les demandes. Des partenariats avec des multiplicateurs également extérieurs à l’industrie du bois et à l’économie forestière sont prévus, ce qui permettra d’accroître la crédibilité du bois.

Le plan d’action bois soutient exclusivement les activités innovantes qui reposent sur un plan de communication.

À qui s’adresse la communication ?

Les groupes-cibles des deux thèmes prioritaires ainsi que les consommateurs de bois suisse et les partenaires et multiplicateurs issus d’autres secteurs de l’économie, de la politique et de la branche.


Innovation (thème tansversal)

L’innovation est une composante importante du programme. Les projets qui sont au cœur de celui-ci, mais aussi la communication liée au programme et aux projets, doivent satisfaire à des critères d’innovation définis. Il est prévu de mettre en place à cette fin une gestion de l’innovation.


Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 29.01.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/strategies-et-mesures-federales/plan-d_action-bois/schwerpunkte-aktionsplan-holz.html