Décharge de Gamsenried, Gamsen (VS)

Gamsenried
Vue aérienne de la décharge de Gamsenried entre Brigue et Viège
© David Bumann

Ancienne décharge de Gamsenried – 100 ans d’histoire industrielle

L’entreprise Lonza a déposé ses résidus de production dans l’ancienne décharge de Gamsenried de 1918 à 1978. Selon le rapport d’investigation historique, la majorité des déchets sont des hydroxydes de calcium (« chaux éteinte »), issus de la production de l’acétylène. Dès 1941, des déchets contenant du mercure ont également été déposés et dans les années ’60, des matériaux issus d’un nouveau type de production (chimie des amines), ont été déposés durant une quinzaine d’années. Les polluants principaux sont le mercure, l’aniline et la benzidine ainsi que le benzène.
En 1992, deux décharges contrôlées ont été autorisées sur le site. Une est toujours en exploitation et reçoit les mâchefers et les cendres de l’usine d’incinération des ordures ménagères du Haut-Valais. L’autre, qui contenait des déchets inertes, a été fermée. Au début des années 1990, une barrière hydraulique a été mise en place à l’aval de l’ancienne décharge et a été renforcée en 2014. Elle permet d’éliminer la majeure partie des polluants des eaux souterraines. Toutefois, un panache de pollution s’étend dans les eaux souterraines sur une distance d’environ 3 km à l’aval de la décharge.
En 2011, le service de l’environnement du canton du Valais a classé l’ancienne décharge de Gamsenried comme site contaminé à assainir. Depuis lors, de nombreuses mesures d’investigations ont été réalisées afin de localiser les polluants dans le corps de la décharge et d’identifier les menaces pour l’environnement.
Selon les premières évaluations des variantes d’assainissement réalisées par Lonza, une partie des déchets devra être excavée et éliminée. Des mesures in situ sont également en cours d’évaluation. A la fin des travaux d’assainissement, il devra dans tous les cas être assuré que le site n’engendre plus aucune atteinte à l’environnement, ceci sans aucune mesure active tels des pompages.

Parallèlement, des mesures de sécurisation du site sont en cours de réalisation. Il est également prévu de traiter la pollution du panache afin de diminuer rapidement les impacts de l’ancienne décharge sur l’environnement.

Rôle de l’OFEV

Le site à assainir est spécialement complexe, non seulement à cause de la taille exceptionnelle de l’ancienne décharge de Gamsenried et des polluants qu’elle contient, de la durée probable des mesures d’assainissement qui vont s’étendre sur plusieurs décennies, mais également à cause de la localisation de ce site contaminé, directement le long du Rhône.

L’OFEV suit le projet et apporte un soutien général au service de l’environnement du Valais pour répondre à des questions de mise en œuvre de la législation fédérale, tant dans le domaine des mesures d’assainissement, que du traitement des déchets.

Des mesures de correction du Rhône ont été réalisées et sont encore prévues à proximité immédiate de la décharge et seront vraisemblablement impactées par l’assainissement.  

Contact
Dernière modification 26.01.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/sites-contamines/info-specialistes/traitement-des-sites-contamines/assainissement-de-grands-sites-contamines-huit-portraits/decharge-de-gamsenried-gamsen-vs.html