Hotspots de la biodiversité sur le périmètre des gares

Les sites ferroviaires de grande surface peuvent potentiellement devenir des hotspots de la biodiversité, à l’instar de la gare principale de Zurich. Sur la base de ce modèle, un projet pilote veut valoriser d’autres périmètres de gare au profit de la biodiversité.

Header Banhareale
Une végétation pionnière typique – comme ici devant la gare principale de Zurich – doit également exister sur le périmètre d’autres gares.
© SBB|CFF|FFS

Du fait de leur utilisation intensive, les sites ferroviaires ne sont généralement pas des hauts lieux de la biodiversité. Ils pourraient cependant s’avérer très précieux sur le plan écologique si des mesures ciblées étaient prises en ce sens – comme en témoigne le champ de voies entre la gare principale de Zurich et la gare de Zurich Altstetten.

Ce champ de voies compte aujourd’hui parmi les surfaces rudérales les plus vastes et les plus précieuses du Plateau. Il sert d’habitat à beaucoup d’espèces rares de végétaux et d’animaux (notamment des batraciens et des insectes) qui vivent entre les voies. S’y sont installées de nombreuses espèces thermophiles et xérophiles, notamment l’œdipode aigue-marine, qui est une espèce d’orthoptères. Des espèces appréciant l’humidité – tel que le sonneur à ventre jaune, qui est une espèce menacée – se sont également établies dans les secteurs humides du site. Depuis, la ville de Zurich a reconnu au site le statut de biotope.

Un projet pilote du Plan d’action Biodiversité veut valoriser d’autres sites sur l’ensemble du réseau ferroviaire suisse en suivant le modèle du champ de voies à Zurich.

Objectifs

  • D’autres sites potentiels des CFF sont évalués, et des concepts individuels sont élaborés.
  • Des hotspots de la biodiversité sont mis en œuvre concrètement sur une sélection de sites.
  • D’autres sites ferroviaires sont évalués sur l’ensemble du réseau des CFF et des autres sociétés de chemins de fer.

Résultats (état 2022)

  • Les nouveaux ateliers d’Arbedo-Castione (canton du Tessin) et le champ de voies au nord de la gare de Buchs (canton de Saint-Gall) ont été définis comme des projets pilotes.
  • Un concept a été élaboré pour le champ de voies à Buchs.
  • Un concept est en cours d’élaboration pour Arbedo-Castione.
  • Des hotspots de la biodiversité supplémentaires sont en cours de réalisation.
  • Des investigations approfondies sont en cours pour les sites suivants : gare de triage BIPO (plateforme de production Est à Bienne), gare de triage de Denges, sites dans le Valais, Olten 35++.

Titre du projet

A8.3 Créer des hotspots de la biodiversité sur le périmètre des gares

Durée du projet

En cours de réalisation, achèvement prévu en 2024

Parties au projet

CFF, autres gestionnaires de l’infrastructure

Contact à l’OFEV

Laurence von Fellenberg, 058 462 80 83

Contact
Dernière modification 10.08.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/biodiversitaetspolitik/strategie-et-plan-daction-pour-la-biodiversite/aktuelle_projekte/bahnareale_hotspots_biodiversitaet.html