La biodiversité dans l’espace urbain

Un nombre étonnant d’espèces animales, fongiques et végétales se sentent bien dans nos villages et nos villes. La biodiversité est pourtant soumise à une forte pression dans l’espace urbain. Pour renforcer la diversité des espèces, la Confédération a défini des objectifs de qualité paysagère. De plus, deux projets pilotes menés dans le cadre du Plan d’action Biodiversité portent spécifiquement sur l’espace urbain.

Header Siedlung
Promotion de la diversité des espèces et des loisirs de proximité : un espace urbain aménagé de façon à garder un aspect naturel est bénéfique pour l’homme et la nature.
© BAFU

La Suisse compte toujours plus de surfaces bâties. Entre 1985 et 2018, les surfaces construites ont augmenté de près d’un tiers à l’échelle nationale. Cette extension se fait au détriment de terres cultivées et de milieux écologiquement précieux, tels que les prairies naturelles et les vergers.

L’espace urbain constitue un refuge pour les espèces

L’espace urbain peut compenser la disparition d’habitats dans les paysages utilisés de manière intensive. En effet, les jardins, les parcs, les cimetières, les arbres isolés tout comme les groupes d’arbres, les remblais, les friches, les bosquets en bord de routes et de voies de chemin de fer, les chemins gravelés, les plans d’eau ouverts, les toits plats végétalisés, les façades et les fentes dans les murs forment une mosaïque d’habitats dont de nombreuses espèces peuvent profiter.

Grafik siedlung
)) À altitude similaire, la biodiversité est plus élevée dans le milieu bâti que sur les surfaces agricoles ou forestières environnantes.

Pression dans le milieu bâti

L’urbanisation et l’imperméabilisation croissante des sols réduisent l’espace alloué à la biodiversité. De plus, l’expansion des surfaces consacrées à l’habitat et aux infrastructures divise les milieux naturels et, partant, les populations animales et végétales. À l’instar des activités de construction et de l’imperméabilisation des sols, la pollution de l’air, les émissions lumineuses, l’utilisation de biocides et de produits phytosanitaires, l’entretien intensif des jardins privés et des espaces publics et leur aménagement monotone sont autant de facteurs qui nuisent à la biodiversité. De même, la sécheresse attendue en raison du réchauffement climatique devrait avoir des répercussions négatives sur les espaces verts proches de l’état naturel.

Objectifs de qualité pour l’espace urbain

Pour préserver la biodiversité et les réseaux écologiques, il convient d’intégrer au milieu bâti non seulement des espaces verts et des plans d’eau variés et proches de l’état naturel, mais aussi des franges urbaines diversifiées et soigneusement aménagées. La Confédération a également défini des objectifs de qualité pour l’espace urbain dans la Conception « Paysage suisse ». Ce faisant, elle distingue les paysages urbains, qui doivent faire l’objet d’une densification axée sur la qualité, des paysages périurbains, qu’il convient de protéger en arrêtant la progression du mitage.

Mesures de développement de la biodiversité

Une mesure et un projet pilote mis en œuvre dans le cadre du Plan d’action de la Stratégie Biodiversité Suisse concernent l’espace urbain.

  • Le projet pilote « Développer la biodiversité et la qualité paysagère dans les agglomérations » vise à déterminer comment les différents niveaux de l’État peuvent remplir ensemble cette mission. C’est pourquoi le projet est mis en œuvre en concertation avec la Conférence tripartite – la plateforme politique de la Confédération, des cantons, des villes et des communes. Les résultats de ce projet aident les acteurs concernés à savoir quand agir pour favoriser la biodiversité.
  • La mesure « Dispositions-types pour développer la biodiversité et la qualité paysagère en milieu urbain » vise à aider les cantons et les communes à aménager leurs espaces urbains de façon à garder un aspect à la fois attrayant et naturel. Les dispositions-type pour la compensation écologique et le développement qualitatif des habitats et de leur mise en réseau montrent aux cantons et aux communes comment ils peuvent ancrer les mesures nécessaires dans leurs bases juridiques et leurs instruments de planification de façon contraignante.

Informations ultérieures

Contact
Dernière modification 24.10.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/oekosysteme/siedlungsraum.html