Objectif indicatif 2050

En août 2019, le Conseil fédéral s’est fixé comme objectif d’équilibrer le bilan des gaz à effet de serre de la Suisse d’ici à 2050. Cet objectif de zéro émission nette est aussi l’une des exigences de l’initiative pour les glaciers déposée en novembre 2019 et à laquelle le Conseil fédéral oppose un contre-projet direct. Il a soumis le message correspondant au Parlement le 11 août 2021.

À partir de 2050, la Suisse ne devra plus rejeter dans l’atmosphère plus de gaz à effet de serre que ce que les réservoirs naturels et artificiels sont capables d’absorber (« zéro émission nette »). Le Conseil fédéral a fixé cet objectif en août 2019 à la suite de la publication du rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C.

Pour atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2050, il convient principalement de réduire par tous les moyens les émissions générées par les secteurs du bâtiment, des transports et de l’industrie. Les émissions qui ne peuvent pas être évitées (ou alors très difficilement) proviennent surtout de l’agriculture et de certains processus industriels tels que la production de ciment. Ces émissions restantes doivent être compensées par l’utilisation de réservoirs naturels et artificiels (appelés « puits de carbone »). La stratégie climatique à long terme montre comment la Suisse peut réduire à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre.

Les sites Internet de Climate Home News et de l’Energy & Climate Intelligence Unit (voir les liens ci-après) donnent une vue d’ensemble des ambitions affichées par d’autres pays d’arriver à zéro émission nette.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 24.12.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/info-specialistes/reduction-emissions/objectifs-reduction/objectif-2050.html