Règlements de régulation

La régulation d’un lac n’a rien d’arbitraire. Elle se fonde sur un règlement contraignant qui définit la courbe annuelle des niveaux et des débits sortants, de manière à concilier au mieux des intérêts divergents.

Le pilotage des barrages s'appuie sur un règlement de régulation qui, pour chaque jour de l'année et chaque niveau de lac possible, définit un débit théorique. Cette procédure permet généralement de trouver un point d'équilibre entre les affluents et les effluents du lac et, ce faisant, de maintenir un écoulement régulier dans le cours inférieur. En temps normal, les barrages de régulation font peu parler d'eux. La population est habituée depuis longtemps à ce que le niveau des eaux dans la plupart des grands lacs suisses soit maintenu dans une fourchette communément acceptée: ni trop haut, ni trop bas.

Pour autant, la marge de manœuvre est moins importante qu'on ne pourrait le penser, y compris en période normale: d'une part, les cotes des hautes eaux et des basses eaux réduisent considérablement la fourchette de variation admissible; d'autre part, les capacités d'écoulement à la sortie des lacs sont limitées.

La régulation a une influence encore moins grande lorsque des précipitations prolongées, des intempéries ou la fonte des neiges déversent une masse d'eau considérable dans un lac: le réservoir d'eau se remplit alors très vite et le niveau du lac s'élève jusqu'à ce que le débit sortant soit égal à la somme de tous les débits entrants, ce malgré l'ouverture complète du barrage. Il s'agit là d'un principe hydraulique sur lequel la régulation des lacs n'a aucune influence.

Le règlement de régulation n’indique pas directement les niveaux auxquels il faut maintenir les eaux du lac. Il fournit un diagramme détaillé (parfois appelé «abaque de régulation» en raison de sa présentation graphique), qui met en relation le niveau du lac et la valeur de réglage du débit sortant pour chaque jour de l’année. Le respect de ce diagramme permet d’atténuer les pics de crue, de relever le niveau des basses eaux et d’empêcher les variations abruptes des niveaux et des débits. Le diagramme ci-dessus montre la fourchette de régulation du lac de Zurich: à partir d’octobre et principalement durant les mois d’hiver, le débit sortant est réduit afin que le niveau du lac ne baisse pas trop; il est augmenté en mars et en avril, au moment de la fonte des neiges. (Source: Elektrizitätswerk der Stadt Zürich)
Le règlement de régulation n’indique pas directement les niveaux auxquels il faut maintenir les eaux du lac. Il fournit un diagramme détaillé (parfois appelé «abaque de régulation» en raison de sa présentation graphique), qui met en relation le niveau du lac et la valeur de réglage du débit sortant pour chaque jour de l’année. Le respect de ce diagramme permet d’atténuer les pics de crue, de relever le niveau des basses eaux et d’empêcher les variations abruptes des niveaux et des débits. Le diagramme ci-dessus montre la fourchette de régulation du lac de Zurich: à partir d’octobre et principalement durant les mois d’hiver, le débit sortant est réduit afin que le niveau du lac ne baisse pas trop; il est augmenté en mars et en avril, au moment de la fonte des neiges. (Source: Elektrizitätswerk der Stadt Zürich)
© Felix Frank

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 01.05.2015

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/dossiers/regulation-lacs/reglements-de-regulation.html