Déchets de bois

Avec 40 %, le bois constitue la majeure partie des biodéchets.

Une distinction est faite entre quatre sortes de déchets de bois : le bois à l'état naturel, les résidus de bois, le bois usagé et les déchets de bois posant problème. Par bois à l'état naturel on entend le bois issu de l'économie forestière, la sciure et les chutes de bois provenant de scieries. Les résidus de bois sont les déchets de la production de scieries, de menuiseries et de fabriques de meubles ainsi que les restes de bois non traités provenant de chantiers (planches d'échafaudages, étais). Les déchets de structures et de matériaux en bois, soit les emballages (caisses, palettes) ainsi que les meubles en bois sont considérés comme du bois usagé. Quant aux déchets de bois posant problème, il s'agit de bois traité, de bois imprégné et de mélanges composés de déchets de bois problématiques et d'autres bois.

Selon le type de bois, les déchets peuvent être soit incinérés pour récupérer de l'énergie, soit utilisés comme matière première pour d'autres matériaux en bois ou encore être valorisés au moyen de processus chimiques afin de produire de l'éthanol ou du gaz. Le bois usagé et le bois posant problème doivent toujours être incinérés dans des usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) ou dans des cimenteries équipées d'un système d'épuration approprié des effluents gazeux. Par contre, le bois à l'état naturel et les résidus de bois peuvent être utilisés dans des installations de chauffage au bois ou dans des chaudières à résidus de bois. La fabrication de matériaux en bois et de papier peut uniquement avoir pour matière première du bois à l'état naturel, des résidus de bois ou du bois usagé ne contenant pas de substances dangereuses.

Pour en savoir plus:

Informations complémentaires

Documents

Contact
Dernière modification 29.06.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dechets/guide-des-dechets-a-z/biodechets/types-de-dechets/dechets-de-bois.html