Installations photovoltaïques - source d'électrosmog

Les installations photovoltaïques (installations PV) émettent des champs électriques et magnétiques dans différentes gammes de fréquence. Les recherches effectuées dans la littérature spécialisée, conjuguées à des mesures et études théoriques, montrent que par rapport aux valeurs limites fixées dans l’ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) les immissions des installations PV sont minimes dans les lieux de séjour typiques de l’être humain.

Les installations photovoltaïques (installations PV) émettent des champs électriques et magnétiques dans différentes gammes de fréquence. Trois modules sont responsables de ces émissions:

1) Le générateur photovoltaïque - c'est-à-dire la partie de l'installation dans laquelle la lumière est convertie en énergie électrique - est source de courants continus et de tensions continues, et par conséquent de champs électro- et magnétostatiques.

2) L'onduleur - qui transforme le courant continu délivré par le générateur photovoltaïque en courant alternatif de 50 Hz (fréquence du réseau électrique) - est source de rayonnement de haute et basse fréquences.

3) Les installations à courant alternatif situées entre l'onduleur et le point de connexion au réseau public d'électricité génèrent des champs de 50 Hz et harmoniques.

Immissions

Les recherches effectuées par les auteurs dans la littérature spécialisée, conjuguées à leurs propres mesures et études théoriques (voir rapport ci-dessous), montrent que par rapport aux valeurs limites fixées dans l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) les immissions des installations PV sont minimes dans les lieux de séjour typiques de l'être humain.

Les installations PV se distinguent en outre par le fait qu'elles n'émettent pas de rayonnement pendant la nuit.

Mesures

Indépendamment des valeurs limites, il est par principe possible de réduire le rayonnement non ionisant des installations PV en adoptant les mesures suivantes:

  • Côté courant continu: mener les conducteurs positif et négatif à proximité l'un de l'autre.
  • Onduleur: Veiller à une distance suffisante entre l'onduleur et les lieux où séjournent des personnes. Il suffit d'une distance de quelques mètres pour que les effets du rayonnement haute fréquence de l'onduleur cessent pratiquement d'être perceptibles.
  • Côté courant alternatif: utilisation de câbles multiconducteurs.

Rapport

Contact
Dernière modification 06.07.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/electrosmog/info-specialistes/sources-d_electrosmog/installations-photovoltaiques---source-d-electrosmog.html