Radiocommunication d’amateurs - source d'électrosmog

Il existe environ 5000 radioamateurs en Suisse; dans le monde ils sont plus d’un million. Leurs installations de radiocommunication se trouvent généralement chez eux, dans leur logement, mais ils peuvent aussi les faire fonctionner depuis une voiture, un bateau ou un avion. De nombreuses fréquences entre les grandes ondes et les micro-ondes sont disponibles pour la radiocommunication d’amateurs.

Puissances d'émission

Les antennes sont souvent installées sur le toit ou à proximité immédiate. Le bricolage et l'expérimentation étant un élément important de ce loisir, il existe toutes sortes de constructions très différentes. Pour les fréquences basses, on utilise généralement des antennes à fil fixes et, pour des fréquences d'ondes courtes plus élevées, un émetteur vertical ou une antenne directive. Dans la bande des ondes ultra-courtes et des micro-ondes, on utilise des antennes directionnelles, des émetteurs verticaux ainsi que des réflecteurs paraboliques.

Contrairement à la téléphonie mobile ou à la radiodiffusion, les installations de radioamateurs ne fonctionnent pas en continu et ne génèrent donc pas en permanence un rayonnement; le rayonnement n'apparaît que lors de l'émission. La concession autorise une puissance d'émission maximale de 1000 watts (W), mais en pratique, les installations ne sont souvent équipées que pour des puissances de 100 W.

Les antennes étant souvent implantées dans des zones d'habitation, la distance par rapport aux autres logements est relativement faible. Lorsqu'elles fonctionnent, les installations de radioamateurs sont donc susceptibles de générer la majeure partie de la charge de rayonnement haute fréquence à proximité de l'endroit où elles se trouvent.

Valeurs limites pour les installations de radiocommunication d'amateurs

Les installations de radioamateurs doivent respecter les valeurs limites d'immissions de l'ORNI qui se situent, suivant la fréquence, entre 28 et 87 V/m.

Cette exigence mise à part, aucune valeur limite de l'installation ne doit être respectée tant que la durée d'exploitation est inférieure à 800 heures par an, ce qui est pratiquement toujours le cas pour des utilisations en amateur. Lorsqu'une installation émet exceptionnellement plus longtemps, elle doit respecter la valeur limite de l'installation dans les lieux à utilisation sensible. Cette valeur est de 8.5 V/m pour les émetteurs grandes ondes et ondes moyennes et de 3.0 V/m pour toutes les autres bandes de fréquences.

Compétences

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

Antenne pour la radiocommunication d’amateurs

En raison de la grande diversité des types, les antennes de radiocommunication d’amateurs peuvent êtré très différentes. La photo ci-coutre représente und antenne Yagi.

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/electrosmog/info-specialistes/sources-d_electrosmog/radiocommunication-damateurs---source-d-electrosmog.html