Registre suisse des échanges de quotas d’émission (EHR)

Le registre suisse des échanges de quotas d’émission permet de gérer les droits d’émission, les certificats de réduction des émissions et les attestations (pour la Suisse et pour les entreprises participant au système d’échange de quotas d’émission). Grâce à ce registre, l’OFEV contrôle si les entreprises respectent leurs engagements légaux et gère la mise aux enchères de droits d’émission. En parallèle, il vérifie si l’objectif national de réduction est rempli.

Le registre est un système de comptabilité en ligne qui garantit que les données concernant la création, la délivrance, la détention, la cession, l'acquisition, l'annulation et le retrait des unités d'émission ainsi que les offres de mise aux enchères soient saisies correctement. Il est comparable à un registre foncier : il sert à documenter les modifications. Les unités n'existent que sous forme électronique. L'échange à proprement parler est organisé selon les principes de l'économie de marché.

Chaque transaction d'unités réalisée dans le cadre du Protocole de Kyoto doit être vérifiée et confirmée par le journal électronique International Transaction Log (ITL) du Secrétariat de l'ONU sur les changements climatiques (CCNUCC).

Pour les transactions de toutes les autres unités (droits d'émission suisses et européens, attestations), cette vérification est assurée par le Supplementary Transaction Log (STL) suisse.

Couplage avec le registre des échanges de quotas de l’UE

L’accord sur le couplage des systèmes d’échange de quotas d’émission (SEQE) de la Suisse et de l’UE est entré en vigueur au 1er janvier 2020. Ce couplage garantit la reconnaissance mutuelle des droits d’émission suisses et européens. Pour qu’il puisse être mis en œuvre au plan technique, les registres d’échanges de quotas d’émission de l’UE et de la Suisse doivent être couplés électroniquement.

 

A partir de début 2024, les transactions entre les registres d'échange de quotas d'émission seront effectuées quotidiennement (du lundi au vendredi), à l'exception des dates suivantes :

Du lundi 01.01.2024 au vendredi 05.01.2024 (1ère semaine calendaire 2024)

Jeudi 28.03.2024 (Jeudi saint)

Vendredi 29.03.2024 (Vendredi saint)

Lundi, 01.04.2024 (Lundi de Pâques)

Mercredi, 01.05.2024 (Fête du travail)

Mardi, 09.05.2024 (Ascension / Jour de Schuman)

Vendredi, 10.05.2024 (lendemain de l'Ascension)

Lundi, 20.05.2024 (Lundi de Pentecôte)

Jeudi, 01.08.2024 (Fête nationale suisse)

Jeudi, 15.08.2024 (Assomption de la Vierge)

Vendredi, 01.11.2024 (Toussaint)

Du lundi, 23.12.2024 au vendredi, 27.12.2024 (52ème semaine calendaire 2024)

Du lundi 30.12.2024 au vendredi 03.01.2025 (1ère semaine calendaire 2025)

Toute modification des dates de transfert seront publiées au moins cinq jours ouvrables à l’avance, à l’exception des modifications à court terme dues à des fermetures temporaires imprévues des registres (par exemple, en cas de force majeure, de problèmes techniques et/ou de sécurité). Sauf annonce expresse, les dates de transfert annulées ne sont pas reprogrammées.

Les transactions au sein du registre suisse s’effectuent comme à l’habitude, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas soumises aux dates de transfert. Les transactions impliquant des certificats de réduction des émissions internationaux (p. ex. CER) réalisées entre le registre suisse et celui de l’UE continuent à être réalisées comme jusqu’à présent, car elles passent toujours par le relevé international des transactions (ITL) du secrétariat sur le climat de l’ONU (CCNUCC).indiquées ci-dessus. 

Participants

Comptes exploitant : Les participants au SEQE qui doivent disposer d’un compte pour la période d’engagement 2013-2020 pour remplir leurs engagements résultant de la loi sur le CO2, déposent une demande d’ouverture en ligne d’un compte exploitant dans le registre suisse des échanges de quotas d’émission. Il s’agit d’exploitants d’installations et les exploitants d’aéronefs qui ne sont pas administrés par une autorité étrangère. De plus, les importateurs et les producteurs de carburants fossiles peuvent aussi déposer une demande électronique d’ouverture de compte dans le registre suisse pour remplir leurs obligations découlant de la loi sur le CO2.

Les émoluments pour l’ouverture et la gestion annuelle du compte sont prélevés en fonction de la charge administrative (140 francs par heure) conformément à l’art. 4, al. 1 et 2, de l’ordonnance sur les émoluments de l’OFEV.

En principe, les émoluments suivants s’appliquent :

 

Temps de travail

Coûts

Ouverture du compte (une fois)

2 heures

280 francs

Gestion du compte (annuelle) 

1 heure 

140 francs

Comptes non-exploitant : Outre les participants au SEQE qui, pour remplir leurs engagements découlant de la loi sur le CO2, doivent disposer d’un compte dans le registre suisse, d’autres acteurs peuvent également ouvrir un compte afin de participer au SEQE. Les entreprises et les personnes qui veulent échanger des droits d’émission, des certificats de réduction des émissions et des attestations doivent déposer une demande d’ouverture en ligne pour un compte non-exploitant dans le registre suisse. Les exploitants d’installations et les exploitants d’aéronefs participant au SEQE de l’UE et les autres entreprises de l’Espace économique européen (EEE) autorisées à participer aux mises aux enchères de l’UE qui souhaitent participer aux mises aux enchères de la Suisse doivent également déposer une demande d’ouverture en ligne pour un compte non-exploitant dans le registre suisse.

Les émoluments pour l’ouverture et la gestion annuelle du compte sont prélevés en fonction de la charge administrative (140 francs par heure) conformément à l’art. 4, al. 1 et 2, de l’ordonnance sur les émoluments de l’OFEV.

 

Temps de travail

Coûts

Ouverture du compte (une fois)

4 heures

560 francs

Gestion du compte (annuelle)

3 heures

420 francs

Mises aux enchères

L’OFEV organise plusieurs mises aux enchères par an via le registre suisse. Il met aux enchères des droits d’émission pour installations (CHU) et des droits d’émission pour aéronefs (CHUA). Les mises aux enchères se font selon une procédure concurrentielle, à savoir sous la forme d’enchères scellées à un seul tour et à prix uniforme.

Peuvent participer aux mises aux enchères les exploitants d’installations et les exploitants d’aéronefs qui participent au SEQE de la Suisse et de l’UE et les entreprises de l’EEE autorisées à participer aux mises aux enchères de l’UE.

Des informations complémentaires se trouvent dans la fiche et les conditions générales de mise aux enchères (voir ci-dessous sous « Documents »). Les délais, les quantités et les montants minimaux et maximaux de la prochaine mise aux enchères ainsi que les résultats des ventes passées sont publiés dans le registre suisse. 

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 24.05.2024

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-klima/klimawandel-stoppen-und-folgen-meistern/schweizer-klimapolitik/emissionshandel/schweizer-emissionshandelsregister--ehr-.html