Réseaux d'observation: température des eaux

La température est l’un des paramètres physico-chimiques clés déterminant les processus chimiques et, surtout, biologiques des cours d’eau. L’OFEV exploite un réseau d’observation de la température des cours d’eau. Un projet pilote, qui s’achèvera en 2024, a en outre été lancé afin d’observer sur le long terme la température des eaux des lacs.


Tous les processus métaboliques, la durée, l’évolution et la vitesse de croissance ainsi que la composition des biocénoses sont influencés par la température. La capacité de survie et l’activité des organismes aquatiques sont déterminées par des limites et optima de température. La connaissance de l’évolution des températures représente par conséquent un élément très important pour l’interprétation de ces processus.

Le réseau de mesure de l’OFEV fournit les bases pour contrôler la mise en œuvre de la législation suisse sur l’environnement (LEaux et OEaux). Il permet également l’analyse des causes (en lien p. ex. avec les centrales thermiques, les apports et prélèvements de chaleur anthropiques, les interventions pour des raisons de gestion des eaux et l’évolution du climat).

Les mesures de température sont effectuées par l’OFEV en collaboration avec des services spécialisés et de recherche cantonaux et nationaux (services cantonaux de la protection des eaux et de la pêche, MétéoSuisse, Eawag, etc.).

1. Observation de la température des cours d’eau


Depuis les années 1970, l’OFEV exploite un réseau d’observation de la température des cours d’eau. Dans ce cadre, il est veillé à ce que les mesures effectuées sur une rive produisent des résultats représentatifs pour l’ensemble de la section transversale du cours d’eau. Le réseau d’observation comprend environ 80 stations.

Toutes les stations de mesure sont équipées de sondes de température, de convertisseurs et d’acquisiteurs de données. Les données actuelles peuvent être consultées sur Internet et différentes applications ou être obtenues par SMS. Les données et les valeurs statistiques relatives à toute la période de mesure sont publiées sur Internet sous forme de tableaux. Des analyses des températures sont également publiées dans l’Annuaire hydrologique.

 

2. Observation de la température des lacs et plans d’eau

Les lacs et plans d’eau revêtent une grande importance pour l’approvisionnement en eau potable, la pêche, les activités récréatives et le tourisme, de même qu’en tant que milieu naturel. Il est donc essentiel d’observer l’évolution de leur température au moyen de mesures de monitoring ciblées.

Afin de garantir un suivi fiable et pertinent des effets induits par les changements climatiques, il convient de procéder à des mesures de haute résolution temporelle, menées sur le long terme à l’échelon fédéral, en complément des relevés effectués au niveau cantonal. Or le réseau d’observation de la température des eaux concernait jusqu’alors uniquement les cours d’eau. Au titre d’une surveillance environnementale préventive, l’OFEV élargit donc l’observation de la température aux lacs.

Des lacs et plans d’eau sélectionnés permettent de réaliser des séries de mesures continues en vue d’observer les évolutions futures. Cette procédure permettra d’établir, à l’échelle de toute la Suisse, une base de données cohérente pour des modèles de prévision plus fiables. Les stations pilotes servent par ailleurs à évaluer l’exactitude et le coût des techniques de mesure employées.

Les stations de mesure lacustres ont été sélectionnées sur la base des critères suivants :

  • complément de mesures cantonales existantes ;
  • intégration d’un lac oligotrophe, situé à une altitude plus élevée, et d’un lac eutrophe du Plateau (stratification différente des lacs, colonisation végétale différente sur les instruments) ;
  • prise en compte des petits lacs de même que des mares et des étangs ;
  • sensibilité potentiellement élevée aux changements climatiques ;
  • existence de données de monitoring couvrant une longue période ;
  • relevé de température par profil vertical possible à l’endroit le plus profond du lac ;
  • bonne accessibilité pour les interventions sur le terrain et la maintenance.

Dans le cadre d'un projet pilote financé par l'OFEV, l’Institut Fédéral Suisse des Sciences et Technologie de l’Eau (Eawag) a été mandaté pour mettre en place trois stations de surveillance de la température dans les lacs de Morat, de Hallwil et d’Ägeri. Les stations sont installées et vont être mise en service en été et automne 2022. La température de l'eau de huit autres petits lacs est également mesurée en continu à différentes profondeurs.

Boje zur Temperaturmessung im Murtensee
Sonde pour mesurer la température dans le lac de Morat.
© Eawag

Température du Lac de Morat

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 08.08.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wasser/wasser--daten--indikatoren-und-karten/wasser--messnetze/messnetz-wassertemperatur.html