Mesures de protection de l’air : machines et engins

Les machines et engins de chantier, les engins de travail fonctionnant à l’essence ainsi que les tracteurs sont soumis aux prescriptions de l’UE concernant les gaz d’échappement. Les machines et engins de chantier fonctionnant au diesel doivent par ailleurs respecter une valeur limite pour les émissions de particules.


Machines de chantier fonctionnant au diesel

La Suisse a repris dans l'ordonnance sur la protection de l'air (OPair) les prescriptions de l'UE (97/68/CE) relatives aux gaz d'échappement des machines utilisées sur les chantiers. Les émissions de monoxyde de carbone (CO), d'hydrocarbures (HC), d'oxydes d'azote (NOx) et de particules (valeur limite de masse) sont ainsi limitées.

En plus des dispositions européennes, les machines et engins utilisés sur les chantiers et fonctionnant au diesel sont soumis à une valeur limite stricte pour les émissions de particules (annexe 4 OPair). À l'heure actuelle, cette valeur ne peut être respectée qu'au moyen d'un filtre à particules efficace.

Protection de l’air sur les chantiers

Cover Protection de l’air sur les chantiers

Directive concernant les mesures d’exploitation et les mesures techniques visant à limiter les émissions de polluants atmosphériques des chantiers (Directive Air Chantiers). Edition complétée. 2016


Engins de travail fonctionnant à l'essence

Sont considérés comme tels les appareils mobiles ayant un moteur à essence dont la puissance ne dépasse pas 19 kW, comme les tondeuses à gazon, les tronçonneuses ou les souffleuses de feuilles mortes. La Suisse a repris dans l'OPair les prescriptions de l'UE (97/68/CE) relatives aux gaz d'échappement des engins de travail fonctionnant à l'essence. Les valeurs limites contribuent à réduire les émissions d'hydrocarbures (HC).

Les utilisateurs de petits engins comme les tronçonneuses, les taille-haies ou les tondeuses à gazon sont directement exposés aux gaz d'échappement. L'OFEV recommande donc d'utiliser de l'essence alkylée qui, contrairement à l'essence classique, ne contient presque pas de benzène cancérogène. En outre, sa combustion entraîne moins d'émissions de polluants. La qualité de l'essence alkylée est réglée dans la norme SN 181 163.


Tracteurs, machines agricoles et forestières

La Suisse a repris dans l'ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV) les prescriptions de l'UE (2005/13/CE) relatives aux gaz d'échappement des machines agricoles et forestières.


Machines industrielles

Les machines industrielles regroupent les chariots élévateurs, tracteurs industriels, plates-formes élévatrices, balayeuses, nettoyeuses et dameuses. Les chariots élévateurs forment le groupe de machines le plus important (17 000 engins), avec les plus fortes émissions de polluants atmosphériques, en particulier d'oxydes d'azote et de particules.

il n'existe pas de prescriptions particulières concernant les gaz d'échappement pour la plupart des machines industrielles, sauf si celles-ci circulent sur route. En revanche, les exigences de l'OPair doivent être respectées (annexe 1, ch. 82). De nombreuses machines industrielles, comme les chariots élévateurs, circulant dans des espaces fermés doivent respecter la concentration maximale admissible sur le lieu de travail (valeur MAC).


Dameuses

Selon les prescriptions relatives aux gaz d'échappement, les dameuses n'ont pas besoin d'un filtre à particules fermé. Toutefois, pour améliorer la qualité de l'air dans les stations de ski, le DETEC a convenu en 2009 avec les Remontées mécaniques suisses que seules seraient désormais mises en service les dameuses équipées d'un filtre à particules de suie ou d'un système équivalent pour réduire les émissions. Leur proportion devrait donc augmenter progressivement.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 05.10.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/air/info-specialistes/mesures-de-protection-de-l-air/mesures-de-protection-de-lair---machines-et-engins.html