Sources de polluants atmosphériques

Les émissions de la plupart des polluants atmosphériques sont en recul depuis les années 1990. Les principaux responsables de la pollution atmosphérique actuelle sont le trafic routier (NOX, PM10), les chauffages au bois (PM10), l’agriculture (NH3, PM10) et l’industrie (VOC, NOX, PM10).

Emissions totales de polluants atmosphériques en Suisse

Les émissions de polluants atmosphériques ont diminué en Suisse depuis les années 1990. Les modélisations et les relevés montrent des diminutions de 10% (ammoniac) à 93% (plomb). Ces améliorations sont dues à l’introduction de prescriptions plus sévères avec, pour corollaire, un développement accru de mesures réalisables sur le plan de la technique et économiquement supportables.

Sources de polluants atmosphériques : circulation routière

Depuis le milieu des années 1950, la circulation routière est le principal responsable des émissions d’oxydes d’azote et une source importante de poussières fines et de suies de diesel, une substance cancérogène. Malgré une nette augmentation du trafic, les émissions ont diminué depuis 1990, grâce à des innovations techniques dans les véhicules. Les rejets d’oxydes d’azote et de poussières fines sont encore trop importants et les émissions de CO2, très élevées, diminuent lentement.

Sources de polluants atmosphériques : véhicules agricoles et machines

De nombreux engins et machines fonctionnent au diesel, tout comme les véhicules agricoles, émettant ainsi principalement des oxydes d’azote et des particules. Des prescriptions plus sévères en matière de gaz d’échappement permettront de réduire les émissions de polluants atmosphériques.

Sources de polluants : trafic ferroviaire, fluvial et aérien

Par rapport à la circulation routière, les émissions du trafic ferroviaire, de la navigation et de l’aviation en Suisse sont de moindre importance. Les émissions de polluants atmosphériques liées aux processus de combustion devraient continuer de reculer dans le trafic ferroviaire et la navigation.

Sources de polluants: Moteurs stationnaires et turbines à gaz

En 2014, la part des émissions des moteurs stationnaires et turbines à gaz par rapport aux émissions oxydes d’azote totales s'élevait à environ 1.5 %.

Sources de polluants atmosphériques: installations de combustion et chauffages

Les installations de combustion et de chauffage de l’industrie, de l’artisanat et des ménages étaient d’importantes sources de polluants atmosphériques. Les progrès techniques ont permis de réduire fortement la pollution dans ce domaine depuis les années 1990. Les chauffages au bois restent problématiques en raison des grandes quantités de poussières fines et de polluants atmosphériques qu’ils émettent.

Sources de polluants atmosphériques : installations et processus industriels et artisanaux

Les processus industriels et artisanaux émettent toutes sortes de polluants, notamment des dioxydes d’azote et de soufre, des poussières et des composés organiques volatils (COV). Les émissions peuvent provenir directement de la combustion de pétrole, de charbon ou de gaz, ou consister en des émissions liées aux processus. Depuis le début des années 1990, les émissions de COV ont beaucoup diminué, notamment grâce à la réduction de la teneur en COV des couleurs et des vernis.

Sources de polluants atmosphériques : agriculture

L’agriculture est la principale source d’émissions d’ammoniac, ainsi que de méthane et de protoxyde d’azote (ou gaz hilarant), qui sont des gaz à effet de serre. L’ammoniac porte atteinte aux écosystèmes sensibles, et les gaz à effet de serre nuisent au climat. Entre 1990 et 2000, les émissions d’ammoniac ont reculé, mais elles stagnent depuis lors. L’évolution est similaire pour le méthane et le gaz hilarant.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/air/info-specialistes/sources-de-polluants-atmospheriques.html