Sources de polluants: Moteurs stationnaires et turbines à gaz

En 2014, la part des émissions des moteurs stationnaires et turbines à gaz par rapport aux émissions oxydes d’azote totales s'élevait à environ 1.5 %.

La consommation finale d'énergie des moteurs stationnaires et des turbines à gaz en 2014 est de 10,8 PJ. Cela correspond à environ 60 % de la consommation d'énergie du secteur non routier (17,9 PJ en 2015, OFEV 2015).

En raison de leur rendement élevé, les grandes centrales consomment plus de 40 % de l'énergie du secteur, soit 4,5 PJ en termes absolus. En 2014, les petites installations de couplage chaleur-force (CCF) consommeront environ 6 PJ ou 56 % de l'énergie finale des centrales inscrites à l'inventaire. 0,2 PJ, seule une faible proportion de 2 % est attribuable aux génératrices de secours.

Les émissions de CO2 des moteurs stationnaires et des turbines à gaz en Suisse s'élèvent à plus de 600 000 t/an. Les rapports entre les types de centrales sont similaires à ceux de la consommation finale d'énergie - la proportion de générateurs qui n’utilisent pas les rejets de chaleur est toutefois légèrement plus élevée (3 %), car les combustibles gazeux qui dominent les autres types de centrales émettent moins de CO2 en termes de contenu énergétique que l’huile de chauffage.

Les petites centrales de cogénération sont de loin les plus grandes émettrices d'oxyde d'azote, de monoxyde de carbone et de particules, représentant entre 64 % et 82 % des émissions du secteur. Cela est dû au fait que les grandes turbines à gaz ont de faibles émissions spécifiques et sont donc sous-représentées dans les polluants atmosphériques par rapport à leur part de consommation énergétique. En revanche, les générateurs qui n’utilisent pas les rejets de chaleur représentent une part disproportionnée des émissions par rapport à leur consommation d'énergie, leurs émissions spécifiques étant les plus élevées en raison de l'absence de traitement des gaz d’échappement.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 19.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/air/info-specialistes/sources-de-polluants-atmospheriques/stationaere-motoren-und-gasturbinen-als-luftschadstoffquelle.html