Encouragement de la recherche sur les effets du rayonnement non ionisant sur la santé et l’environnement

L’encouragement de la recherche dans le domaine de la téléphonie mobile et du rayonnement non ionisant (RNI) et de ses effets sur la santé de la population et sur l’environnement vise à renforcer les connaissances sur lesquelles se fondent les discussions sur la sécurité et la gestion des technologies actuelles et nouvelles, dans un domaine qui se développe rapidement.

Sur la base de différentes décisions du Conseil fédéral, la Confédération pourra à l'avenir encourager davantage cette recherche. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) soutiendra à cet effet des projets de recherche dans le cadre d’un encouragement qui s’étend sur une période de dix ans divisée en deux étapes et mobilisera un budget total estimé à environ 8 millions de francs.

Cet encouragement vise à soutenir des projets de recherche se rapportant à différents thèmes de santé ou qui étudient des questions générales sur les effets biologiques de nouvelles fréquences et de nouvelles caractéristiques de signaux. Les thèmes de santé possibles comprennent diverses fonctions organiques, en particulier le système nerveux central, les organes externes comme la peau et les yeux, les tumeurs et la cancérogenèse, la reproduction (fertilité et développement intra-utérin), ou l’hypersensibilité électromagnétique (EHS). Les projets qui abordent les questions d'impact biologique ou sanitaire sous l'angle de la dosimétrie sont également les bienvenus.

Les instituts de recherches ont été invités le 15 mars 2022 à soumettre des esquisses de projet de recherche jusqu’au 15 mai. 16 esquisses de projets ont été déposées. Suite à la première étape d’évaluation, 11 instituts qui ont soumis un projet pré-sélectionné ont été invités à soumettre une offre plus élaborée pour le projet de recherche correspondant. Le deuxième tour d'évaluation et la décision finale sur le soutien auront lieu en août/septembre 2022. Cette première phase d’appel à projet s’adresse aux instituts de recherche qui remplissent les critères d’une adjudication dite
« Instate » (voir art. 10 al.3 let. b de la Loi sur les marchés publics LMP). Par ailleurs, un appel d’offres OMC sera lancé ultérieurement pour l’adjudication à des instituts ne pouvant bénéficier d’une procédure Instate.

Contact
Dernière modification 14.10.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/electrosmog/info-specialistes/forschung.html