Pressions sur les forêts suisses

Les forêts suisses sont exposées à de multiples pressions, qui, même si elles diffèrent par leur nature et leur impact, ont toutes un point commun : elles doivent faire l’objet d’études et d’observations pour pouvoir être réduites ou contrôlées au moyen de mesures judicieuses.

Les principales pressions pesant sur les forêts du pays sont les suivantes :

Changements climatiques

Les changements climatiques : il fait plus chaud, plus sec, et le régime pluviométrique change. Il faut s’attendre à une multiplication des événements extrêmes tels que les tempêtes et les canicules, et en conséquence à une augmentation du risque d’incendie de forêt et des ravages causés par les insectes.

Apports d’azote dans les forêts suisses

Des apports excessifs de polluants azotés sont la cause de l’eutrophisation et de l’acidification des sols, ainsi que du déséquilibre de l’alimentation des arbres. Ce qui, à terme, affaiblit les forêts.

Organismes nuisibles dangereux pour les forêts

Les organismes nuisibles peuvent se propager sans limites et infester des peuplements forestiers entiers, qui dépérissent.

Incendies de forêt

Les incendies de forêt peuvent perturber l’écosystème et porter atteinte aux fonctions de la forêt.

Contact
Dernière modification 31.08.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/pressions-sur-les-forets-suisses.html