Biodiversité: Dossiers

Révision de la loi sur la chasse

10.08.2020 – La loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (loi sur la chasse) définit les animaux sauvages protégés, les espèces animales pouvant être chassées et les périodes de protection. Le Parlement a élaboré une réglementation sobre et moderne qui renforce la protection des espèces et des milieux naturels. Dans le même temps, il a adapté les règles relatives au loup afin que les cantons puissent en réguler modérément les effectifs croissants. La votation populaire était prévue pour le 17 mai, mais elle a été reportée par le Conseil fédéral à une date ultérieure.

Étude des gammares: Un petit animal si capital

03.06.2020 - Nul besoin d’aller sur Mars pour trouver de nouvelles formes de vie, il suffit de se rendre dans le val Muota (SZ). Une équipe de chercheurs suisses et slovènes y a identifié trois nouvelles espèces de gammares dans une grotte. Cette découverte constitue l’un des moments forts de ce projet de recherche mené à grande échelle.

Révision de la loi sur la chasse: Protection accrue de la faune sauvage, mesures modérées pour le loup

04.03.2020 - En automne 2019, le Parlement a adopté la révision de la loi sur la chasse datant de 1985. Cette révision, contre laquelle les organisations de protection de la nature ont lancé un référendum, renforce la protection de nombreux animaux sauvages et offre une solution pragmatique à la gestion des populations croissantes de loups. Un rejet de la loi par le peuple le 17 mai 2020 entraînerait la perte d’importantes améliorations en matière de protection de la faune sauvage.

Les biotopes d’importance nationale ont besoin d’entretien

26.11.2019 – Des milieux naturels de grande valeur tels que les marais et les zones alluviales sont devenus de plus en plus rares. Les surfaces restantes, précieuses à plus d’un titre, ont été placées sous protection et contribuent de manière essentielle au maintien de la biodiversité en Suisse. Une nouvelle étude montre que les mesures d’entretien et de revalorisation portent leurs fruits, mais ne suffisent pas encore à garantir la qualité écologique de ces aires protégées.

Comment nos papillons se portent-ils ?

17.09.2019 – Annonciateurs de l’été, les papillons apportent une touche de couleur dans nos vies. Or la diversité des espèces de papillons diurnes est menacée également en Suisse. Si les espèces spécialisées rares souffrent en particulier de la disparition croissante des prairies maigres et des milieux humides, les espèces généralistes et les espèces thermophiles gagnent du terrain.

Places d’armes et de tir: L’armée défend des habitats de grande valeur

04.09.2019 - De nombreuses places d’armes et de tir de l’armée suisse abritent une riche biodiversité. Ces sites présentent en effet un nombre très élevé d’habitats dignes de protection et d’espèces menacées, qui sont en recul ailleurs en raison de l’utilisation intensive des sols.

Sauvages et précieuses

16.05.2019 – Bien que les abeilles sauvages ne produisent pas de miel, elles sont irremplaçables, assurant méticuleusement la pollinisation de nombreuses plantes sauvages et cultivées. Si la Suisse compte actuellement plus de 600 espèces, leurs populations déclinent rapidement en raison d’un manque de nourriture et de ressources pour leur nidification. Sans notre soutien, elles sont condamnées à disparaître.

Magazine «l'environnement» 1/2019 - Un réseau de vie pour la Suisse

06.03.2019 - Dossier: Un réseau de vie pour la Suisse
Le déclin de la biodiversité et les moyens d’y remédier

Vipère aspic: Un sauvetage en plusieurs actes

06.03.19 - Une des dernières populations viables de vipères aspics du Plateau suisse a été découverte en été 2016
le long de l’autoroute A9, au-dessus de Montreux. Depuis lors, les serpents sont protégés des conséquences négatives des travaux de construction et disposent d’un meilleur habitat.

Venez découvrir avec nous la migration des poissons !

27.09.2018 - Saviez-vous que les poissons parcourent plus de 10 000 km au cours de leur vie ? Si les anguilles font office de maître en la matière, il est tout de même dans la nature de tous les poissons d’être en mouvement. Souvent, le voyage s’achève brutalement et les poissons font les frais par exemple de la pêche et des prédateurs ou sont pris dans la turbine d’une centrale électrique. En conséquence, la Suisse s’est engagée à restaurer d’ici à 2030 la libre migration des poissons à la hauteur des centrales hydroélectriques. Qu’en est-il aujourd’hui ? Une anguille vous entraîne avec elle dans son voyage.

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/dossiers.html