Dangers naturels: Mesures organisationnelles

Les mesures organisationnelles regroupent les activités planifiées et éprouvées mises en œuvre avant ou pendant un événement afin de limiter l’étendue des dommages. Elles comprennent d’une part la prévision, l’alerte et la transmission de l’alarme aux autorités et à la population et d’autre part la fermeture des régions touchées, l’installation de mesures de protection mobiles, l’évacuation et la prise en charge des personnes concernées. Ces mesures doivent faire l’objet d’une préparation, d’une vérification régulière et d’exercices dans le cadre de plans d’urgence.

Les cantons sont compétents en matière de protection de la population en cas d'événement naturel. Ils règlent et exécutent ces tâches en collaboration avec les communes. Lors d'un événement majeur, la Confédération peut en accord avec les cantons prendre en charge la coordination et la conduite de la gestion de la crise. Il convient à ce propos de mentionner les mesures soutenues par l'OFEV:

Manuel sur les conventions-programmes 2020-24 dans le domaine de l’environnement

Cover Manuel sur les conventions-programmes 2020–2024 dans le domaine de l’environnement

Communication de l’OFEV en tant qu’autorité d’exécution. 2018

OWARNA

Avec le projet OWARNA (Optimisation de l'alerte et de la transmission de l'alarme), la Confédération et les cantons améliorent la collaboration ainsi que la prévision et l'alerte en cas d'événement naturel. Pour une coordination au niveau fédéral, le comité directeur Intervention Dangers naturels a été formé.

Le Portail des dangers naturels de la Confédération, créé pour mieux informer la population, est géré conjointement par les services spécialisés dangers naturels de la Confédération.

Réussite de l'intervention en cas d'événements naturels exceptionnels (PDF, 271 kB, 02.09.2016)Collaboration entre la Confédération et les cantons. Rapport récapitulatif. 2010

Manuel pour la planification des interventions en cas de danger naturel gravitaire

Le manuel accompagne les communes dans l'élaboration d'un plan d’intervention. Les plans d’intervention font partie du plan d'urgence de la commune et décrivent les tâches des organes de commandement et celles des services d'intervention avant et pendant un événement. Les tâches comprennent des mesures pour faire face à l'événement et des mesures d’engagement, telles que l'observation, l'information, l'avertissement, l'alerte, les fermetures, la mise en place de mesures de protection mobiles, l'évacuation et la prise en charge des personnes touchées. Les différentes organisations opérationnelles du réseau de partenaires de la protection civile ainsi que les services spécialisés et les experts dans le domaine des dangers naturels sont impliqués dans la préparation d'un plan d’intervention. Le manuel facilite la coopération entre ces différents acteurs en expliquant clairement le processus d'élaboration d'un plan d’intervention et son contenu.

Conseillers en dangers naturels locaux

Les mesures préventives ne peuvent être prises à temps que si les prévisions (p. ex. prévision des précipitations et des débits, bulletins d'avalanche) sont complétées par des observations faites sur place et analysées dans le contexte local, si les alertes sont transmises à temps à tous les niveaux des organes de conduite et à la population, et si elles sont comprises par tous. Des conseillers en dangers naturels ayant d'excellentes connaissances des conditions locales sont donc formés pour assurer une fonction de conseil dans leur commune dans le cadre de la prévention des dangers ou pendant un événement naturels, ainsi que pour l'analyse des dommages.

L'OFEV organise chaque année des cours destinés aux formateurs cantonaux et fournit les documents nécessaires.

Systèmes de mesure et d'alarme

Dans le cadre de projets de protection, l'OFEV contribue à l'installation et à l'exploitation de stations de mesure et à la création de services d'alerte destinés à protéger les zones d'habitation et les voies de communication, lorsque ces mesures font partie d'un système d'alerte ou d'un concept d'alarme et que des mesures visant à réduire le risque peuvent être réalisées pendant la durée de l'intervention.

L'OFEV gère et finance également des programmes nationaux de surveillance dans le domaine de la prévention des dangers naturels:

Déclenchement préventif de processus naturels

Dans certains cas, il peut être judicieux d'engendrer un phénomène de manière volontaire et contrôlée, par exemple en procédant au déclenchement d'une avalanche ou d'une paroi rocheuse fragilisée par minage. Il faut alors s'assurer de ne provoquer aucun danger.

Le déclenchement artificiel en présence de matériaux instables est principalement utilisé pour sécuriser des axes de communication. Les routes et les voies ferrées peuvent être fermées temporairement afin que personne ne se trouve dans le périmètre menacé. À l'issue du minage, lorsque les travaux de déblaiement ou de réparation éventuellement nécessaires sont terminés, la route ou la voie ferrée peut être à nouveau ouverte. Selon les conditions d'enneigement, un nouveau minage d'avalanche peut être nécessaire après une chaque chute de neige. C'est pourquoi des dispositifs fixes (p. ex. pylônes de minage) sont souvent installés. En revanche, dans le cas des parois rocheuses, le danger devrait pouvoir être écarté à long terme après un seul minage.

Künstliche Lawinenauslösung oberhalb von Siedlungen (PDF, 310 kB, 22.02.2019)Ergänzung zum Handbuch Programmvereinbarungen im Umweltbereich 2020–2024

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 29.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/info-specialistes/mesures/dangers-naturels--mesures-organisationnelles.html