Émissions de gaz à effet de serre générées par l’agriculture

Le secteur de l’agriculture recense les émissions de gaz à effet de serre générées par la détention d’animaux de rente, l’utilisation d’engrais et la consommation énergétique. Les gaz dont il est question ici sont principalement le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O). Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) proviennent quant à elles de l’utilisation d’agents énergétiques fossiles ainsi que du chaulage et de la fertilisation à l’urée. Elles ne contribuent que pour une faible part aux émissions de gaz à effet de serre du secteur de l’agriculture.

Tous secteurs confondus, c’est dans le secteur de l’agriculture que les émissions de CH4 et N2O sont les plus élevées. Les émissions de CH4 y sont principalement générées par l’élevage bovin et la gestion des engrais de ferme. Les émissions de N2O proviennent surtout des processus de décomposition biologique des apports d’azote (engrais commerciaux, engrais de ferme, résidus de récolte, etc.) sur les surfaces agricoles utiles et, dans une moindre mesure, de la gestion des engrais de ferme. Les émissions de CO2, relativement faibles dans ce secteur, sont liées à l’utilisation d’agents énergétiques fossiles (serres, séchage de l’herbe, engins et véhicules agricoles et forestiers) et, dans une proportion moindre, au chaulage et à la fertilisation à l’urée. Ainsi, les activités agricoles sont non seulement à l’origine des émissions directes mentionnées ici, mais exercent également un impact sur le bilan des gaz à effet de serre des sols agricoles.

Évolution des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de l’agriculture, selon une répartition par types de gaz : CO2, CH4 et N2O.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 04.01.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-klima/klima--daten--indikatoren-und-karten/daten--treibhausgasemissionen-der-schweiz/treibhausgasinventar/treibhausgasemissionen-der-landwirtschaft.html