Émissions de gaz synthétiques

Les émissions de gaz synthétiques contribuent fortement à l’effet de serre. Utilisés comme fluides frigorigènes dans les chambres frigorifiques, les réfrigérateurs et les climatisations, comme isolants électriques et comme solvants, ainsi que dans la fabrication de mousses synthétiques, ces gaz donnent lieu à des rejets involontaires dans l’atmosphère.

Les gaz synthétiques regroupent les fluorocarbures partiellement halogénés (HFC), les hydrocarbures perfluorés (PFC), l’hexafluorure de soufre (SF6) et le trifluorure d’azote (NF3). Leur impact sur l’effet de serre est nettement supérieur à celui du dioxyde de carbone (CO2). Même en infime quantité, leur importance n’est donc pas à négliger. L’augmentation considérable des gaz synthétiques observée depuis 1994 est principalement due au remplacement des chlorofluorocarbures (CFC) par les HFC. Bien que les CFC soient des substances appauvrissant la couche d’ozone et des gaz à fort effet de serre, ils n’ont pas été intégrés dans le Protocole de Kyoto, car ils sont déjà réglementés par le Protocole de Montréal (pour protéger la couche d’ozone, interdiction d’utiliser des CFC).

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 12.04.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/etat/donnees/inventaire-gaz-effet-serre/gaz-synthetiques.html