État des milieux naturels en Suisse

La Suisse offre un grand nombre de milieux diversifiés, dont près de la moitié est cependant en danger. Les milieux humides, secs et pauvres en éléments nutritifs sont particulièrement menacés. La qualité écologique de la plupart des milieux continue de régresser. Il en va de même pour les biotopes d’importance nationale, pourtant protégés.

On dénombre aujourd'hui en Suisse plus de 230 types de milieux naturels (comme la forêt de chênes pubescents, ou la pelouse steppique)

De nombreux milieux naturels ne subsistent plus que sous forme de résiduelle. La qualité écologique de la plupart des milieux est insuffisante et continue de se dégrader.

État des différents groupes de milieux

Eaux

L'écomorphologie, le régime d'écoulement et la migration des poissons sont perturbés en de nombreux endroits. Sur le Plateau, beaucoup de cours d'eau ont été mis sous terre.

Surfaces agricoles

Les milieux naturels de qualité ne couvrent plus que de 2,2 à 4 % de la surface agricole utile en plaine. Les zones de montagne III et IV et la zone d'estivage comptent suffisamment de surfaces proches de l'état naturel pour préserver la biodiversité.

L'expansion croissante d'espèces végétales adaptées aux sols riches, attestée par le monitoring de la biodiversité (MBD), témoigne de la persistance de l'exploitation intensive des prairies et pâturages.

Forêt

La majeure partie des forêts suisses est considérée comme proche de l'état naturel. Cependant, elle présente souvent les mêmes stades intermédiaires de succession. On y observe par contre un déficit de phases pionnières claires et en phases de développement tardives, riches en bois mort.

Espaces urbains

Certaines espèces pionnières trouvent certes des conditions de vie favorables dans les espaces urbains. Toutefois, les données du MBD révèlent une légère diminution du nombre d'espèces de plantes vasculaires en zone urbaine entre 2004 et 2013. La qualité de ce milieu régresse donc.

Le Swiss Bird Index indique une tendance légèrement négative pour les populations d'oiseaux typiques du milieu urbain depuis les années 1990.

Des relevés réalisés dans le canton d'Argovie montrent que la diversité des espèces en milieu urbain n'a cessé de décroître entre 1996 et 2009.

Milieux alpins

Les activités de loisirs, l'apport d'azote et les changements climatiques ont un impact de plus en plus négatif.

Les changements climatiques induisent des modifications dans la composition des espèces. Selon le MBD, les espèces végétales alpines et subalpines ont migré en moyenne d'environ treize mètres en altitude entre 2001/2002 et 2006/2007.

Biotopes d'importance nationale

Dans les milieux protégés également, la biodiversité recule.

Marais : les résultats du suivi de la protection des marais permettent à l'OFEV de surveiller depuis 1997 l'évolution des marais d'importance nationale. La superficie des marais n'a que peu reculé durant la période d'observation, entre 1997/2001 et 2002/2006. La qualité des marais s'est par contre nettement détériorée durant la même période. Ces évolutions sont incompatibles avec les objectifs de protection des marais.

Sites de reproduction de batraciens : dans la plupart des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale, l'offre en plans d'eau pour les espèces pionnières et l'offre d'habitats terrestres sont insuffisantes.

Zones alluviales : un tiers seulement des zones alluviales de basse altitude d'importance nationale présentent encore une dynamique naturelle. La qualité des autres zones alluviales diminue.

Prairies et pâturages secs : les surfaces restantes sont petites et isolées, ce qui cause la disparition de populations. L'intensification de l'agriculture, l'expansion des zones bâties et l'irrigation conduisent à des pertes de surface continues.

Liste rouge des milieux menacés

L'OFEV a compilé et analysé l'ensemble des données actuellement disponibles sur l'état de 162 types de milieux en Suisse. Cette synthèse apporte un nouvel éclairage sur le degré de menace, sur la responsabilité nationale et sur l'origine des menaces.

47 % des 162 types de milieux étudiés ont en partie subi des pertes massives de surface et de qualité.

L'évaluation a été réalisée sur la base de la répartition potentielle et effective d'espèces caractéristiques d'un milieu donné.

Informations complémentaires

Documents

Contact
Dernière modification 02.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/etat-de-la-biodiversite-en-suisse/etat-des-milieux-naturels-en-suisse.html