Protection contre les tremblements de terre

La Suisse n’a subi aucun tremblement de terre majeur au cours des dernières décennies. Mais les séismes consignés dans les annales helvétiques et les expériences vécues récemment dans des pays voisins montrent qu’elle doit également se préparer à affronter ce type d’évènement. La protection contre les tremblements de terre implique pour ce faire diverses mesures de prévention et de préparation. La plus importante d’entre elles est la construction parasismique.

Comportement à adopter

En se comportant correctement et en prenant les mesures appropriées en cas de tremblement de terre, on protège aussi bien soi-même qu’autrui.

Construction parasismique

Les constructions parasismiques offrent la meilleure protection contre les tremblements de terre. Le risque sismique peut être notablement réduit en érigeant des constructions neuves qui présentent d’emblée une bon comportement et une bonne résistance face aux séismes et en améliorant la sécurité sismique des bâtiments existants à l’occasion d’une transformation ou d’un assainissement, dans la mesure ou cette intervention est nécessaire et proportionnée.

Parcs immobiliers

La réduction du risque pour les grands parcs immobilier peut être atteinte au moyen de deux actions complémentaires :

  • Par une prise en considération systématique de la sécurité sismique dans le cycle de rénovation. 

  • Par un relevé unique et sélectif du risque sismique pour les bâtiments importants du parc immobilier (priorisation) et l’amélioration rapide des bâtiments présentant un risque important et un faible niveau de sécurité sismique. 

Couverture d’assurance

Les dommages occasionnés par les tremblements de terre ne sont pas pris en charge par les assurances obligatoires contre les dommages dus aux incendies et aux événements naturels. Les assureurs disposent certes de fonds pour fournir des prestations volontaires, mais ils ne couvrent qu’une petite partie du risque sismique. Une extension des assurances obligatoires aux dommages causés par les tremblements de terre est à l’étude.

Infrastructures

Les infrastructures sont les artères vitales de notre société. Certaines d’entre elles sont indispensables pour les phases de sauvetage et de maitrise de l’évènement suite à un tremblement de terre. De manière générale, il est nécessaire de protéger les installations des infrastructures contre les séismes afin de limiter les dégâts et les interruptions d’exploitation ayant des conséquences pour la société et l’économie.

Protection des biens culturels

Les réactions émotionnelles sont vives lorsqu’un tremblement de terre détruit des biens culturels. Dans le cas des bâtiments usuels, la priorité est accordée à la protection des personnes. Les dommages aux ouvrages et aux équipements, même importants, sont considérés comme acceptables dans une certaine mesure tant qu’aucune vie humaine n’est menacée. Dans le cas des biens culturels, il y a lieu de protéger un ensemble constitué de biens immobiliers (ouvrages) et de biens mobiliers (objets, collections, etc.).

Planification préventive et plans d’urgence en cas de séismes

Les planifications préventives et de mesures d’urgence doivent être préparées en tenant compte des particularités des tremblements de terre. Lors de fortes secousses, les ressources des cantons et des exploitants d’infrastructures touchés peuvent être très vite épuisées au point qu’une assistance de la Confédération soit nécessaire. C’est pourquoi il est essentiel que les cantons, les exploitants d’infrastructures et la Confédération se concertent pour l’établissement des planifications préventives.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 06.11.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/informations-pour-specialistes--tremblements-de-terre/protection-contre-les-tremblements-de-terre.html