Protection des biens culturels en cas de séismes

Les biens culturels mobiliers et immobiliers sont très vulnérables en cas de tremblements de terre. Ces éléments de notre identité culturelle demandent une protection particulière. Cela s’applique aussi bien aux bâtiments qu’aux collections et aux fonds des musées, archives et bibliothèques.

Les réactions émotionnelles sont vives lorsqu'un tremblement de terre détruit des biens culturels. Dans le cas des bâtiments usuels, la priorité est accordée à la protection des personnes. Les dommages aux ouvrages et aux équipements, même importants, sont considérés comme acceptables dans une certaine mesure tant qu'aucune vie humaine n'est menacée. Dans le cas des biens culturels, il y a lieu de protéger un ensemble constitué de biens immobiliers (ouvrages) et de biens mobiliers (objets, collections, etc.).

Il n'existe actuellement aucune vue d'ensemble concernant la sécurité sismique des biens culturels en Suisse. Cette vue d'ensemble est difficile à établir en regard de la diversité et de la complexité de ces objets. Assurer une protection suffisante contre les séismes pour tous les ouvrages importants en Suisse du point de vue culturel est une tâche très onéreuse et de longue haleine. C'est également le cas pour les biens culturels mobiliers.

La vérification de la sécurité sismique des édifices culturels et historiques est beaucoup plus ardue que celle  des ouvrages courants. Il en va de même pour l'évaluation et la conception des interventions éventuellement nécessaires. Les projets à cet effet doivent notamment tenir compte d'impératifs interdisciplinaires ayant trait à l'architecture, la culture, l'histoire, la conservation des monuments historiques et la technologie des matériaux.

L'évaluation et l'amélioration de la sécurité sismique des biens culturels mobiliers et immobiliers en sont à leurs débuts. Les travaux de recherche traitant du comportement de constructions historiques soumises à un tremblement de terre et les rapports consignant les expériences tirées de l'évaluation de tels ouvrages sont encore rares. Le sujet devra donc être approfondi au cours des années à venir.  Un besoin important est l'élaboration de  documents d'aide à l'exécution expliquant concrètement comment examiner la sécurité sismique des bâtiments historiques en maçonnerie et quelles mesures sont envisageables pour l'améliorer. Dans ce domaine, des travaux ont débuté en 2013 en collaboration entre l'OFEV, des représentants de commissions pour la protection du patrimoine et des spécialistes en génie parasismique.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 06.12.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/informations-pour-specialistes--tremblements-de-terre/protection-contre-les-tremblements-de-terre/protection-des-biens-culturels-en-cas-de-seismes.html