Protection des infrastructures contre les séismes

Les infrastructures sont les artères vitales de notre société. Certaines d’entre elles sont indispensables pour les phases de sauvetage et de maitrise de l’évènement suite à un tremblement de terre. De manière générale, il est nécessaire de protéger les installations des infrastructures contre les séismes afin de limiter les dégâts et les interruptions d’exploitation ayant des conséquences pour la société et l’économie.

Des tremblements de terre survenus à l'étranger ont montré de manière frappante que les dégâts aux infrastructures, telles que routes de raccordement, installations d'alimentation en électricité ou bâtiments de sapeurs-pompiers, peuvent compliquer les travaux de sauvetage et de maîtrise des catastrophes et avoir des conséquences négatives pour la société et les exploitants de ces infrastructures. La reconstruction et le retour à la normale peuvent être fortement ralentis lorsqu'elles sont hors service pendant une longue période.

De nombreux éléments des infrastructures suisses ont été réalisés selon des exigences de sécurité sismique jugées insuffisantes aujourd'hui. Il est donc nécessaire d'examiner  leur vulnérabilité aux séismes afin de déterminer les mesures de prévention et de préparation qu'il y a lieu de prendre.

La sécurité sismique d'une installation d'infrastructure incombe en premier lieu à son propriétaire. La Confédération est donc tenue de protéger les constructions et les routes nationales qu'elle détient contre les tremblements de terre. En tant qu'autorité de surveillance, elle est habilitée à imposer des prescriptions de sécurité sismique particulières à certaines infrastructures et à contrôler leur mise en œuvre. Dans d'autres domaines, elle peut favoriser la réalisation de mesures appropriées en collaboration avec des organisations faîtières. La Confédération traite en priorité les infrastructures suivantes:

  • approvisionnement en gaz et en électricité (secteur de l'énergie)
  • transport aérien, ferroviaire et routier (secteur des transports)
  • télécommunications (secteur de l'information et de la communication)
  • élimination des eaux usées (secteur de l'élimination des déchets)
  • approvisionnement en eau (secteur alimentaire)

La vulnérabilité de ces infrastructures est tout d'abord examinée pour déterminer les problèmes principaux. Ces études servent de base pour élaborer des aides à l'exécution destinées aux autorités qui délivrent des autorisations de projets et des aides à l'application destinées aux exploitants privés d'installations d'infrastructures. Ces instruments permettent d'identifier et de réaliser des mesures ciblées pour réduire le risque sismique. Pour ce faire, les services fédéraux, exploitants d'infrastructures,organisations faîtières et experts concernés travaillent conjointement.

Pour les infrastructures, il est important d'élaborer des planifications préventives et de mesures d'urgence afin de limiter les dommages consécutifs à leur interruption et faciliter leur remise en service. Pour ces planifications, il est important de tenir compte  des particularités des tremblements de terre.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 06.12.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/informations-pour-specialistes--tremblements-de-terre/protection-contre-les-tremblements-de-terre/protection-des-infrastructures-contre-les-seismes.html