Ailante – Ailanthus altissima

L’ailante est un feuillu de la famille des Simaroubaceae. Originaire de Chine et du Vietnam, cet arbre d’ornement a été introduit en Europe au milieu du 18e siècle. Il est considéré comme espèce envahissante.

Caractéristiques

L'ailante est un arbre atteignant 30 m de haut, dioïque (fleurs mâles et fleurs femelles sur deux plantes différentes), à feuilles caduques. Son écorce est reconnaissable à ses lenticelles. Ses feuilles, à bord entier, sont imparipennées, leur face inférieure étant garnie de glandes. Ses fleurs blanc-jaunâtre forment des grappes multiflores (floraison en juin-juillet) et ses fruits sont des samares torsadées. La plante dégage une odeur désagréable.

Potentiel de dommages

L'ailante se répand efficacement par ses drageons et peut même endommager des bâtiments. L'arbre croît extrêmement vite et forme de nombreux rejets qui engendrent des peuplements denses, dont le feuillage, par l'ombre portée, inhibe la croissance des espèces indigènes. Les fruits dispersés par le vent favorisent la colonisation rapide de nouveaux sites, ce qui, dans les forêts de protection, risque de limiter l'efficacité de la fonction protectrice. L'écorce et les feuilles de cet arbre peuvent provoquer de fortes irritations cutanées, signe d'une allergie à l'ailantine. Le pollen provoque parfois des allergies. Les animaux évitent cette espèce à cause des substances amères présentes dans ses feuilles.

Situation en Suisse

L'ailante est présent dans toute la Suisse à basse altitude et dans les régions périurbaines. Il est particulièrement répandu au Tessin, où il pousse aussi en forêt.

Les bons gestes en cas d'apparition

La meilleure mesure préventive est de ne pas planter l'ailante dans les jardins (pas de commercialisation). Pour empêcher la propagation des peuplements existants, il est conseillé de détruire les fruits et les jeunes pousses au fur et à mesure. Le matériel végétal ne doit pas être composté, mais éliminé avec les ordures ménagères. Lorsqu'un arbre est abattu, un arrachage systématique de tous les rejets s'impose. En dehors de la forêt, il est possible d'utiliser un herbicide si l'on veut éradiquer la plante rapidement. Ce type de traitement est cependant soumis à des conditions strictes et requiert l'aide d'un professionnel.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 15.05.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/pressions-sur-les-forets-suisses/organismes-nuisibles-dangereux-pour-les-forets/ailante-_-ailanthus-altissima.html