Nématode du pin - Bursaphelenchus xylophilus

Le nématode du pin est un organisme nuisible particulièrement dangereux. Depuis le 1er janvier 2020, il est inscrit en tant qu’organisme de quarantaine prioritaire dans la nouvelle ordonnance du DEFR et du DETEC relative à l’ordonnance sur la santé des végétaux (OSaVé-DEFR-DETEC) et doit de ce fait être annoncé et combattu. Originaire d’Amérique du Nord, ce ver rond a été introduit au Japon il y a tout juste un siècle. En 1999, il a été découvert pour la première fois en Europe, au Portugal. 

Depuis, les mesures de prévention ont été intensifiées et la Confédération, avec le soutien de spécialistes de cantons et de l’institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), a élaboré en 2015 un manuel sur la gestion des risques liés à cet organisme en Suisse. En 2020 ce manuel a été révisé et inclus comme module de l’aide à l’exécution protection des forêts.

Caractéristiques du nématode du pin

Le nématode du pin est un ver filaire d'un millimètre qui affecte tout particulièrement les pins.
© Beat Frey, WSL
  • Le nématode du pin est un ver filaire d'un millimètre, qui infeste avant tout les pins
  • se propage à l’aide de vecteurs : capricornes (coléoptères) du genre Monochamus

Essences touchées

  • Le nématode du pin affecte tout particulièrement les pins
  • Il s'attaque parfois à d'autres conifères, comme les sapins, les épicéas et les mélèzes 

Si les températures sont élevées (plus de 20°C en moyenne mensuelle), un pin contaminé peut dépérir en quelques mois. Les autres conifères supportent l'infestation, mais deviennent de ce fait des réservoirs du parasite. Le nématode du pin compte parmi les organismes nuisibles les plus redoutables pour les forêts d'Europe.

WSL: Factsheet Kiefernholznematode
Waldschutz Schweiz, WSL, 2021

Voies d’importation et situation d’infestation du nématode du pin en Suisse

En Suisse, ce parasite a été intercepté pour la première fois au printemps 2011 dans une livraison d’écorces de conifères en provenance du Portugal (utilisées pour décorer les jardins). Cette livraison a immédiatement été détruite. Depuis, il n'y a pas eu de nouvelles découvertes de nématodes du pin dans des marchandises importées en Suisse. L'institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), qui surveille les sites à risque depuis 2010, n'a jusqu'à présent pas non plus détecté la présence de ce parasite dans la nature.

Matériel d’information

Aide à l’exécution Protection des forêts

Aide Protection des forêts

Directives sur la gestion des organismes nuisibles pour les forêts. 2ème édition actualisée 2020. Première édition 2018.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 24.09.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/pressions-sur-les-forets-suisses/organismes-nuisibles-dangereux-pour-les-forets/nematode-du-pin---bursaphelenchus-xylophilus.html