Débit et régime d’écoulement des cours d'eau

La Suisse a le privilège de disposer d’abondantes ressources en eau. Le niveau de ces ressources dépend de facteurs naturels tels que les conditions météorologiques et l'évolution des glaciers, mais aussi de facteurs anthropiques tels que l’exploitation de la force hydraulique (débit résiduel, effet d’éclusée). Sous l’effet du changement climatique, la disponibilité de l’eau en période de sécheresse pourra diminuer localement. L’OFEV surveille les débits et les régimes d’écoulement des eaux suisses.


Variations saisonnières

Si les débits des cours d'eau varient à court et moyen termes selon les conditions météorologiques, ils connaissent également d'importantes variations saisonnières. L'OFEV a défini différents indicateurs qui illustrent et évaluent l'état et l'évolution des débits.


Évaluation de la situation et alertes en cas de crue

L'OFEV a mis en place un vaste réseau de mesure permettant de suivre l'évolution des niveaux des lacs et des débits des cours d'eau suisses. L'état des cours d'eau peut également être évalué grâce aux mesures réalisées par les cantons. Exploitées dans le cadre de travaux de planification, de mesures de protection des eaux et de protection contre les crues, ces données sont également utiles pour la gestion de l'eau et la navigation.

L'évaluation de la situation sert de base à divers produits de prévision comme la prévision des débits, le bulletin hydrologique, le bulletin de perspectives à 5 jours, les cartes « vigilance crues » ou encore le bulletin des dangers naturels de la Confédération.

L'OFEV exploite par ailleurs un réseau de bassins de recherches hydrologiques dans le but d'observer les changements à long terme du régime hydrologique dans des bassins versants naturels des différentes zones climatiques de la Suisse. L'annuaire hydrologique de la Suisse donne ainsi une vue d'ensemble des débits, des niveaux d'eau et de la qualité des eaux suisses.


Influence de l'exploitation de la force hydraulique

Les débits ne varient pas seulement en fonction des fluctuations naturelles mais aussi des interventions humaines. L'exploitation de la force hydraulique influe sur les débits charriés par les cours d'eau (débits résiduels, effets d'éclusée). Les débits en aval de centrales hydroélectriques peuvent de ce fait présenter des variations journalières. L'exploitation par éclusées modifie brusquement le niveau d'eau, la vitesse du courant et la largeur du cours d'eau.

Compte tenu de la régulation des débits en aval des lacs ou des centrales, presque plus aucun cours d'eau ne présente des conditions d'écoulement proches de l'état naturel.


Carte des débits résiduels

La carte des débits résiduels de l'OFEV présente les cours d'eau faisant l'objet de prélèvements, renseigne sur l'utilisation de l'eau et sur la quantité restant dans le lit après prélèvement, et montre les endroits où des problèmes écologiques sont survenus du fait des prélèvements. On y dénombre 1488 prélèvements, dont 1406 pour l'exploitation de la force hydraulique. Parmi eux, 1262 ont un impact considéré comme très important sur l'environnement dans la mesure où le volume prélevé représente plus de 50 % du débit moyen naturel du cours d'eau concerné en période d'étiage. La carte fournit une première base pour la mise en œuvre des prescriptions relatives aux débits résiduels.

Les cours d'eau alpins, sur leur tronçon compris entre les centrales à accumulation et leur embouchure dans les lacs préalpins, sont les plus touchés par les variations de débits. Aux prélèvements pour la production d'électricité viennent s'ajouter des prélèvements à des fins d'irrigation ou de refroidissement.


Effets d'éclusée : assainissement nécessaire pour 100 aménagements hydroélectriques

Fin 2013, les cantons ont présenté à la Confédération leur inventaire des atteintes écologiques aux cours d'eau. L'évaluation par l'OFEV des rapports intermédiaires et des travaux envisagés a révélé que près de 100 centrales hydroélectriques doivent être assainies pour résoudre le problème des éclusées.

L'OFEV a demandé la réalisation de plusieurs études pour déterminer l'importance et les conséquences de l'exploitation par éclusées. Un aperçu des centrales montre que l'exploitation par éclusées a une influence sur environ 1000 km de cours d'eau. Les plus touchés sont les tronçons du Rhône jusqu'au lac Léman et du Rhin jusqu'au lac de Constance, ainsi que la rivière Tessin.


Conséquences du changement climatique pour le régime des eaux

Le changement climatique a un impact sur l’ensemble du cycle de l’eau. Il fait subir aussi bien aux eaux de surface qu’aux eaux souterraines des modifications quantitatives et qualitatives, qui ont à leur tour des conséquences sur la force hydraulique, l’approvisionnement en eau, l’évacuation des eaux urbaines, la navigation et les dangers liés à l’eau.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 20.08.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/eaux/info-specialistes/etat-des-eaux/etat-des-cours-deau/debit-et-regime-decoulement-des-cours-d-eau.html