Thèmes et conventions

Politique internationale environnementale

Renforcer la gouvernance mondiale de l’environnement

En dépit d’une pléthore de conventions et d’institutions dans le domaine environnemental, la politique ne dispose actuellement pas de structures institutionnelles lui permettant d’assurer la protection de l’environnement à l’échelle planétaire. L’OFEV soutient le renforcement de la gouvernance mondiale de l’environnement afin que la réglementation internationale en matière d’environnement gagne en globalité, en cohérence et en efficacité.

Financement international dans le domaine de l’environnement

A l’occasion du Sommet de Rio de 1992, la communauté internationale s’est fixé l’objectif de contribuer à résoudre les problèmes environnementaux à l’échelle planétaire. Les pays en développement manquant souvent des ressources nécessaires à cette entreprise, le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a été créé pour les aider à mettre en œuvre les conventions sur l’environnement. Le FEM est le fonds multilatéral le plus important. D’autres mécanismes de financement multilatéral en faveur de l’environnement ont néanmoins été mis en place ces dix dernières années, et de nombreux pays en développement ont également créé des fonds nationaux pour l’environnement.

Rio+20: Conférence de l'ONU sur le développement durable

Lors de la Conférence de l’ONU sur le développement durable qui s’est tenue à Rio de Janeiro, au Brésil, en juin 2012, la communauté des États a renouvelé son engagement en faveur du développement durable. Elle a placé pour la première fois l’économie verte à l’agenda international. Elle a en outre adopté des mesures visant à renforcer le cadre institutionnel et décidé d’élaborer des objectifs de développement durable (ODD).

Environnement et coopération au développement

Les objectifs de protection de l’environnement ainsi que les objectifs de développement doivent être intégrés dans la coopération au développement. Dans ce but, l’OFEV collabore étroitement avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO).

Un Environnement pour l’Europe

Le processus « Un Environnement pour l’Europe » vise à améliorer les normes environnementales en Europe et à offrir un cadre pour la coopération avec les pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale. Il réunit 56 Etats membres de la CEE-ONU, des organisations internationales, des bailleurs de fonds et des ONG.

Environnement et commerce

Il y a une interdépendance physique, juridique et institutionnelle entre le commerce international et l’environnement. Les ressources naturelles fournissent les intrants et l’énergie nécessaires à l’activité de production économique, dont les déchets sont rejetés dans l’environnement. L’impact sur l’environnement des échanges accrus de biens et services, mais aussi de déchets, à travers le monde nécessite parfois des mesures de protection environnementale qui ont, à leur tour, un impact sur le commerce. Le commerce et l’environnement sont réglementés par deux régimes juridiques distincts mais qui interagissent l’un avec l’autre (Organisation Mondiale du Commerce et accords de libre-échange pour le commerce d’une part, accords environnementaux multilatéraux et réglementations nationales pour l’environnement d’autre part).


Politique internationale dans les domaines suivants:

Air: protection de l’air au plan international

Comme les polluants atmosphériques ne connaissent pas de frontières, de nombreux problèmes de protection de l’air ne peuvent être résolus en solitaire. Partant, la Suisse s’engage activement dans plusieurs instances internationales afin de limiter la pollution de l’air en Europe.

Biodiversité: Affaires internationales

De nombreux accords mondiaux et régionaux ont été signés afin de conserver la diversité des espèces et des écosystèmes et de les utiliser durablement à l’échelle planétaire. Au cours de cette décennie, les efforts de tous ces accords seront axés sur la mise en œuvre du Plan stratégique pour la diversité biologique 2011–2020 au niveau mondial et la réalisation des objectifs 2020 en matière de diversité biologique.

Climat: Affaires internationales

Les gaz à effet de serre ne s'arrêtent pas aux frontières. L'écosystème montagnard de la Suisse étant particulièrement vulnérable aux changements climatiques, une action concertée au niveau mondial est décisive pour les Alpes. La Suisse s'engage au niveau international pour la protection du climat.

Déchets: affaires internationales

La Suisse préconise un régime permettant une gestion internationale globale, cohérente et efficace des déchets ainsi que l’amélioration de la collaboration avec le secteur privé. Pour cela, certaines lacunes doivent être comblées.

Eaux: protection des eaux à l’échelon international

Alors qu’un cinquième de la population de la planète n’en a pas assez, la protection de l’eau potable constitue une priorité mondiale. Forte de ses expériences en matière de gestion de l’eau douce, la Suisse tient à contribuer aux efforts internationaux destinés à préserver cette ressource essentielle.

Politiques économiques internationales et environnement

L’OFEV participe à des initiatives internationales en faveur d’une Economie verte et à des échanges d’expériences avec d’autres programmes nationaux.

Forêts: politique forestière internationale de la Suisse

Dans sa politique forestière internationale, la Suisse entend à la fois défendre ses propres intérêts et assumer sa responsabilité sur le plan international. Elle cherche à résoudre avec efficacité et réalisme les problèmes et les défis actuels et à venir.

Produits chimiques: affaires internationales

La Suisse préconise un régime permettant une gestion internationale cohérente et efficace des produits chimiques ainsi que l’amélioration de la collaboration avec le secteur privé.

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/affaires-internationales/themes-et-conventions.html